galerie

David Huycke, prince du métal

L'ŒIL

Le 1 juin 2001

Né en 1967, le Belge David Huycke est un prodige de l’orfèvrerie. Travaillant l’argent massif, il sublime le métal par la technicité  avec laquelle il façonne ses objets. Dès 1998, il obtient le prix européen des métiers de l’art et de la création contemporaine. Consacré pour la première fois en France en 1999 lors d’une exposition au Musée des Arts décoratifs de Paris, ses œuvres y  sont désormais exposées dans les collections permanentes. Après lui avoir ouvert ses portes en 1999, la Carlin Gallery l’accueille à nouveau dans le cadre d’une exposition présentant « l’Europe dans tous ses états »  où quatre artistes donnent chacun une vision originale et contemporaine de l’objet. Celle de David
Huycke est ambivalente car il joue sur les contrastes entre les ombres et la lumière, la douceur des lignes et l’aspect brut du métal. Il aime la matière, qu’il martèle jusqu’à lui donner sa forme définitive. Ses bols, ses coupes et ses vases portent la marque du travail effectué : stries, ondulations, bords irréguliers. Ils sont blanc mat, gris métallisé  ou d’un noir anthracite obtenu par l’oxydation du métal, qui ne ternit en rien le travail de ce jeune créateur.

- PARIS, Carlin Gallery, 93, rue de Seine, tél. 01 44 07 39 54, 26 avril-6 juin.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°527 du 1 juin 2001, avec le titre suivant : David Huycke, prince du métal

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque