Lundi 10 décembre 2018

galerie

Darzacq, l’espace public comme théâtre

L'ŒIL

Le 1 mai 2001 - 257 mots

La rue, ses brassages humains, ses échanges, sa solitude, autant d’instants volés qui alimentent les recherches photographiques de nombre d’artistes contemporains. Valérie Jouve, Beat Streuli, Patrick Faigenbaum, pour ne citer qu’eux, ont signé de remarquables clichés de ces passants anonymes. L’originalité de Denis Darzacq, ancien photographe de plateau des Rita Mitsouko, réside dans ses cadrages. Ses prises de vues plongeantes, saisissent en contrebas des images empruntées au quotidien sans unité de lieu précis. Citadins pressés, flânant, échangeant quelques mots, une cigarette, ou s’ignorant, plongés dans leur monde intérieur. Ensembles est le nom de la série qui a reçu le prix Altadis 2000. Dans ses photos « seuls les personnages structurent l’image, précise l’artiste. Je me concentre sur leurs mouvements, leurs gestes et leurs vêtements. J’observe la distance entre eux, j’étudie celle entre l’intime et le public. Une interrogation sur la façon de concilier notre vie sociale, régie de plus en plus par des codes uniformisés, stéréotypés, et notre désir d’être guidés par notre libre arbitre. L’espace public comme théâtre, les Ensembles comme représentation de nos réalités ». Après l’expérience du show-business, c’est avec Only Heaven que Denis Darzacq inaugure son premier travail sur le réel. La confrontation avec le monde de la nuit est édifiante ; il s’essaye à une recherche subjective, sensuelle, émotionnelle où il cherche à saisir le désir dans le regard de l’autre. Une observation qui le prépare directement à ses multiples shoots dans les espaces publics.

- PARIS, galerie Vu, 2, rue Jules Cousin, tél. 01 53 01 85 81, 18 mai-8 septembre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°526 du 1 mai 2001, avec le titre suivant : Darzacq, l’espace public comme théâtre

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque