Vendredi 23 février 2018

Dans les voiles d’Irwin

L'ŒIL

Le 27 août 2008

Nouvelle méthode pour l’enrichissement des musées de province : le Fonds national d’Art contemporain achète une œuvre monumentale puis la met en dépôt au musée qui en assure la production. Depuis la rétrospective du Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, les Français n’avaient pas eu d’occasion nouvelle de voir le travail de l’Américain Robert Irwin (né en 1928 à Long Beach, Californie) qui, l’an dernier, a reçu commande d’un jardin pour le nouveau Getty Center de Los Angeles. Conçu spécialement pour le troisième étage du Musée d’Art contemporain de Lyon dôté d’un généreux éclairage zénithal, Double Diammond est une installation à base de voiles noirs et blancs, imbriqués les uns dans les autres et imitant les facettes d’un diamant.

LYON, Musée d’Art contemporain, jusqu’au 13 septembre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°498 du 1 juillet 1998, avec le titre suivant : Dans les voiles d’Irwin

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque