Mercredi 24 octobre 2018

galerie

Daniel Airam, 3 couleurs bleu

L'ŒIL

Le 1 mai 2001 - 127 mots

L’univers onirique du peintre Daniel Airam est peuplé de formes géométriques, de chiffres, de photographies et d’objets ludiques. Ses toiles intemporelles viennent souvent se lover au creux de boîtes anciennes peintes a tempera ou s’articulent en d’astucieux diptyques. La figure humaine n’est pas absente de son œuvre. De frêles silhouettes aux proportions allongées habitent ses « continents » azurés, « âmes minuscules », « corps fragiles » figés dans une attitude d’attente. Né à Lyon en 1958, Daniel Airam se consacre à la peinture et à la gravure au terme de ses études d’art graphique. 28 peintures sur bois et 8 gravures rendent compte ici de sa production la plus récente.

PARIS, galerie Breheret, 9, quai Malaquais, tél. 01 42 60 74 74, 17 mai-16 juin, www.galerie-breheret.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°526 du 1 mai 2001, avec le titre suivant : Daniel Airam, 3 couleurs bleu

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque