Lundi 10 décembre 2018

centre d’art

Chaimowicz, l’intime et le collectif

Par Philippe Piguet · L'ŒIL

Le 1 juillet 2000 - 146 mots

Pour le quinzième été consécutif, l’association ART.C organise à Issoire une vaste exposition monographique d’art contemporain. Après Bernard Frize, Jonathan Lasker, Herbert Brandl, c’est au tour de Marc Camille Chaimowicz de déployer ses œuvres dans l’espace attenant à l’ancienne abbaye. Résidant entre Londres et le pays bourguignon, l’artiste est empreint d’une double culture qui explique les problématiques à l’œuvre dans ses travaux. Les questions de l’identité et de l’altérité sont en effet au cœur de ses créations qui jouent également sur l’ambivalence entre espace privé et espace social, intimité et collectivité. L’exposition rassemble une série de dessins et peintures de ces 15 dernières années, présentée aux côtés d’objets artisanaux et utilitaires (services en faïence et céramique, tapis, chaises, canapés, paravents...). L’ensemble témoigne de la multitude des registres dans lesquels s’exprime l’artiste et le décloisonnement qu’il opère entre les arts.

ISSOIRE, Centre Nicolas Pomel, jusqu’au 17 septembre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°518 du 1 juillet 2000, avec le titre suivant : Chaimowicz, l’intime et le collectif

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque