Vendredi 30 juillet 2021

Art contemporain

La Châtre (36)

Cécile Reims

Musée George Sand et de la Vallée noire - Jusqu’au 29 septembre 2019

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 27 juin 2019 - 133 mots

LA CHÂTRE

En juin, Cécile Reims (née en 1927) faisait la Une du Berry républicain, avec ce titre : « L’art et la vie mêlés ».

Voilà résumé le projet de l’exposition de La Châtre, où réside l’artiste depuis 1985, qui rend hommage à l’un des plus grands graveurs de l’histoire. À côté des cent cinquante œuvres de l’accrochage (dessins, gravures d’imagination et d’interprétation – Reims fut notamment la graveuse de Bellmer et de Fred Deux, son compagnon), le parcours présente des objets personnels de l’artiste, dont l’étoile jaune que Cécile Reims dut porter pendant la guerre. Passage émouvant de l’exposition, Le Massacre des innocents, les Milç et les Remz, puissant dessin de Fred Deux prêté par Beaubourg, est suspendu sur une photographie agrandie représentant le lieu du massacre de la famille de Cécile Reims, en Lituanie.

« Cécile Reims. L’ombre portante »,
Musée George Sand et de la Vallée noire, château d’Ars, La Châtre (36), www.lachatre.fr

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°725 du 1 juillet 2019, avec le titre suivant : Cécile Reims

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque