Mercredi 21 février 2018

galerie

Cécile Bart, profils colorés

Par Philippe Piguet · L'ŒIL

Le 12 février 2008

Quelque chose de paradoxal est à l’œuvre dans le travail de Cécile Bart qui joue de l’opposition entre une rare économie de moyens et des effets plastiques d’une incroyable richesse. Les installations qu’elle réalise depuis une quinzaine d’années mettent en espace des peintures/écrans, constituées du seul recouvrement de tissus très légers, simplement tendus sur châssis. Ces peintures, qui conservent leur pleine transparence, sont disposées in situ par l’artiste selon un canevas qui joue autant de leur profondeur et de leur surface, de leur modulation à la lumière que du regard et de la place du spectateur. Entre une attitude résolument minimaliste, son adhésion aux principes d’un art concret et une expérimentation proprement phénoménologique de la perception, la démarche de Cécile Bart cultive une manière abstraite d’appréhender l’espace qui donne à la couleur un rôle primordial. Composée d’une quinzaine de ces peintures/écrans, toutes fixées perpendiculairement au mur le plus long de la galerie, l’installation Profils que l’on peut voir actuellement à Paris, organise une approche duelle de son travail. Perçu de façon frontale vu de l’extérieur, il l’est de profil à l’intérieur, sans qu’aucun des écrans ne puisse jamais être considéré isolément.

- PARIS, galerie Frank, 14, rue des Pyramides, tél. 01 42 60 65 13, 23 avril-23 juin.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°527 du 1 juin 2001, avec le titre suivant : Cécile Bart, profils colorés

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque