Mercredi 12 décembre 2018

Cattelan sonne les cloches

Intervention insolite à Brétigny-sur-Orge

Par Philippe Régnier · Le Journal des Arts

Le 3 janvier 1998 - 337 mots

Maurizio Cattelan, l’un des artistes italiens qui a le vent en poupe au niveau international, réserve à chaque exposition de nouvelles surprises. À Brétigny-sur-Orge, il a reconstitué sur le toit du Centre d’art contemporain le clocher de l’église du village.

BRÉTIGNY-SUR-ORGE - En arrivant sur le grand parking qui s’étend devant le Centre d’art contemporain de Brétigny-sur-Orge, le visiteur a la surprise de voir se dresser sur le toit une réplique du clocher de l’église du XIe siècle de cette petite ville de l’Essonne. Les deux tours, avec leur girouette et leur horloge, apparaissent même en enfilade. “C’est la première fois que je réalise une pièce liée à l’architecture, souligne Maurizio Cattelan. Quand j’ai constaté que l’espace d’exposition était très difficile à occuper, je me suis dit que la seule solution était d’intervenir directement sur le bâtiment”. L’Espace Jules Verne dispose en effet d’une salle légèrement courbe et dotée, côté façade, d’une grande verrière. D’ailleurs, nombreux sont les artistes qui ont choisi de laisser cet espace vide. Pourtant, Cattelan a poussé la logique jusqu’au bout en faisant pendre à l’intérieur de la salle la corde de la cloche. Chacun peut ainsi la faire sonner librement, ce qui ne manque pas d’étonner plus d’un passant dans ce quartier à l’architecture de béton.

Cet acte décalé a une forte portée symbolique. Alors que 12 % seulement de la population a encore une pratique religieuse, pour certains, les espaces d’exposition remplissent les fonctions des églises d’hier. Lieux de réunion et de communion, de débats et de création, certains relèvent parfois même du sacré. “Cette analyse ne me déplaît pas, déclare l’artiste, même si ce n’était pas mon principal objectif quand j’ai réalisé cette pièce”. Après la tombe creusée par Cattelan dans une salle du Consortium à Dijon, notre pays semble pourtant avoir une influence bien mystique sur les créations de l’Italien.

MAURIZIO CATTELAN, jusqu’au 21 février, Espace Jules Verne, rue Henri-Douard, 91220 Brétigny-sur-Orge, tél. 01 60 85 20 85, tlj sauf lundi et dimanche 14h-18h, merc. et sam. 11h-13h, 14h-18h.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°51 du 3 janvier 1998, avec le titre suivant : Cattelan sonne les cloches

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque