Samedi 24 février 2018

Capodimonte : cap sur le contemporain

Collections permanentes de Naples et d’Amsterdam

Le Journal des Arts

Le 5 novembre 2009

Le Musée de Capodimonte à Naples ouvre une section permanente consacrée aux artistes contemporains. Simultanément, Rudi Fuchs, le directeur du Stedelijk d’Amsterdam, présente une sélection d’œuvres issues des collections du musée hollandais.

NAPLES - Décidé depuis plusieurs années et financé par des fonds d’État, le projet d’accueillir dans les grands espaces du troisième étage de Capodimonte la collection permanente d’art contemporain du musée vient de se concrétiser. L’ensemble, constitué depuis près de vingt ans, a pour origine le don qu’avait fait au musée Alberto Burri de sa toile Grande Cretto Nero, au terme de l’exposition organisée par Raffaello Causa en 1978. Accrochée depuis entre la Flagellation du Caravage et des tableaux de peintres napolitains du XVIIe siècle, cette peinture s’intégrait mal aux œuvres de la vieille pinacothèque.

Depuis cette donation, un certain nombre d’œuvres d’artistes internationaux sont entrées dans la collection à la suite d’expositions à Capodimonte. En 1985, Andy Warhol y a exposé ses Vesuvius et, l’année suivante, Joseph Beuys y installait son Palazzo Regale. Le galeriste napolitain Lucio Amelio, mécène de ces deux expositions, a donné au musée l’un des grands Vesuvio d’Andy Warhol. De 1987 à 1991, des pièces de Mario Merz, Alfano, Buren, Lewitt, Kosuth, Paolini, Pistoletto, Fabro, Kounellis, Polke et Mattiacci, réalisées spécialement pour le musée, ont rejoint ce fonds. D’autres, de Mimmo Paladino et Enzo Cucchi, en feront de même bientôt. La collection comprend également quelques artistes napolitains de l’après-guerre aux années soixante (Guido Tatafiore, Raffaele Lippi, Domenico Spinosa...).

Para­llèlement à cette ouverture, soixante-dix œuvres de la collection du Stedeljik Museum d’Amsterdam sont présentées sous le titre "Perspective du passé. De Van Gogh, Cézanne, Picasso aux contemporains". La scénographie, conçue par Rudi Fuchs, fait dialoguer les créations du XXe siècle avec les peintures baroques ou Renaissance du Musée de Capodimonte. Des pièces de Bruce Nauman, Andy Warhol, Georges Rouault et David Salle côtoient par exemple le Christ à la colonne de Battistello Carac­ciolo.

PERSPECTIVE DU PASSÉ. DE VAN GOGH, CÉZANNE, PICASSO AUX CONTEMPORAINS, jusqu’au 31 mars, Musée de Capodimonte, Naples, tél. 81 744 13 07, tlj sauf lundi 10h-18h, dimanche 10h-14h.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°32 du 1 janvier 1997, avec le titre suivant : Capodimonte : cap sur le contemporain

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque