Vendredi 28 février 2020

MacVal, Vitry-sur-Seine (94) Jusqu’au 16 janvier 2011

Ça balance pas mal au MacVal !

Par Bénédicte Ramade · L'ŒIL

Le 15 novembre 2010 - 313 mots

Étrange danse anniversaire que celle qui est proposée au MacVal (musée d’Art contemporain du Val-de-Marne).Baignée dans la nostalgie d’une « fin de partie » et une ambiance en mi-teinte, parfois un peu trop sage dans l’accrochage, elle propose une impressionnante sélection d’œuvres et quelques morceaux de bravoure qui méritent largement le détour.

À commencer par la salle à la droite de l’entrée où un sapin de Noël, des posters d’éphémérides avec de nouvelles fêtes, et des paquets minimalistes composent le portrait d’une célébration au goût amer. 

Walead Beshty a fait envoyer en express quatre cubes de verre de différentes teintes au volume parfaitement ajusté aux emballages standard des grands affréteurs mondiaux. Inutile de dire que les cubes sont arrivés cassés, fêlés, stigmatisés par leur voyage depuis la côte Ouest ; leur beauté minimale n’étant plus qu’un lointain souvenir. Cadeau plus acerbe qu’empoisonné, c’est certain.

 Et lorsque Parreno se demande ce que devient un sapin de Noël – « Pendant onze mois c’est une œuvre d’art et en décembre, c’est Noël » dit le titre –, cela donne un bel exemple de cynisme. Quant à Pierre Huyghe, il avait invité en 2006 une cinquantaine d’artistes à concevoir des célébrations pour les jours qui n’étaient ni fériés, ni dédiés à une cause particulière.

« Let’s Dance », hommage à la chanson des années 1980 de David Bowie, a vu large et surtout beaucoup de vidéos. Celle d’Élisa Pône, I’m Looking for Something to Believe in, est particulièrement jubilatoire : elle a tiré un feu d’artifice à l’intérieur d’une voiture abandonnée dans la forêt. Le regard hypnotisé par le crépitement de cette fête miniature, on sursaute au passage des minutes exécuté simultanément par six cents horloges dans un claquement proche de celui des talons de bottes du salut militaire. Glaçant.

Voir

« Let’s Dance », MacVal, place de la Libération, Vitry-sur-Seine (94), www.macval.fr, jusqu’au 16 janvier 2011.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°630 du 1 décembre 2010, avec le titre suivant : Ça balance pas mal au MacVal !

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque