Mercredi 12 décembre 2018

Boudin, à l’aube de l’Impressionnisme

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 30 juin 2000 - 131 mots

Connu pour ses paysages de la côte normande, ses marines et ses scènes de plage, Eugène Boudin a joué un rôle capital dans la nouvelle appréciation du paysage au XIXe siècle, et dans la naissance de l’Impressionnisme.

La Fondation de l’Hermitage, à Lausanne, a sélectionné une soixantaine de peintures et une vingtaine de dessins, pastels et aquarelles pour illustrer l’ensemble de son œuvre. Afin de souligner la contribution fondamentale du peintre à son époque, une dizaine de toiles d’artistes tels Courbet, Corot ou Monet seront montrées lors de cette manifestation. Par ailleurs, un ensemble de lithographies d’Honoré Daumier ainsi que des photographies anciennes illustreront plus largement l’intérêt que portait la société aux stations balnéaires de Normandie. (Fondation de l’Hermitage, tél. 41 21 312 50 13, du 7 juillet au 15 octobre).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°108 du 30 juin 2000, avec le titre suivant : Boudin, à l’aube de l’Impressionnisme

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque