Bonnard à St Trop

L'ŒIL

Le 27 août 2008

Difficile de réaliser une exposition sur Pierre Bonnard (1867-1947) quand, parallèlement, des géants comme la Tate Gallery et le Musée d’art moderne de New York présentent une grande rétrospective sur le peintre français. Mais le musée de l’Annonciade a pour lui un atout de taille : les œuvres ne prennent-elles pas une dimension supplémentaire accrochées dans le contexte même qui les a suscitées ? Pierre Bonnard découvrit le petit port tropézien en 1909. « J’ai eu un coup des mille et une nuits, la mer, les murs jaunes, les reflets aussi colorés que les lumières... »  écrit-il alors à sa mère. Les 70 œuvres présentées constituent, à la veille du deuxième millénaire, un bel hommage à celui qui voulait « arriver devant les jeunes de l’an 2000 avec des ailes de papillon. »

SAINT-TROPEZ, Musée de l’Annonciade, 4 juillet-5 octobre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°498 du 1 juillet 1998, avec le titre suivant : Bonnard à St Trop

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque