Samedi 24 février 2018

Avis de grand frais sur la création

L'ŒIL

Le 26 novembre 2007

Dans le prolongement d’« Au nom de la Loire », manifestation créée en 1997, le festival « Rayons frais » propose une rencontre pluridisciplinaire entre la création contemporaine, Tours et ses habitants. Théâtre, musique, danse, cinéma, spectacles de rues se mélangent pour un rendez-vous créatif et festif. Du côté des arts plastiques, de nombreuses personnalités interviennent aux quatre coins de la ville. Ainsi, Patrick Martinez a décidé de transformer le dernier étage de la bibliothèque en phare ; Alexandre Ponomarev (L’Œil n° 547) d’installer un sous-marin dans la Loire et d’exposer certains de ses dessins, vidéos et photographies maritimes à la bibliothèque municipale. Matali Crasset a conçu une agréable terrasse sur les berges du fleuve ; Saâdane Afif utilise la façade de l’école des Beaux-Arts pour y inscrire une citation d’Hasan Bin Sabbah, « rien n’est vrai, tout est possible ». C’est la ville entière qui participe à cette manifestation, jusque sur ses autobus portant les photographies de Guillaume Janot prises dans les quartiers périphériques de l’agglomération. La nuit tombée, l’esplanade du château accueille les soirées organisées par Frank Lamy et Véronique Hubert, dédiées à la lecture, à la vidéo, aux interventions et aux performances d’artistes tels que Tsuneko Taniuchi ou Alain Bernardini. Parmi les autres manifestations programmées, on retiendra le projet de Vincent Lévy sur les berges de la Loire, qui a conçu une horloge visuelle permettant d’enregistrer les passants, puis de projeter leur image sur les neuf fenêtres d’un écran, en direct ou à des instants précis passés, une minute ou une heure plus tôt. Un travail sur le temps et la mémoire qui est aussi une performance technologique alliant la vidéo et l’informatique. À travers ces diverses propositions, le promeneur est amené à percevoir la ville différemment, les œuvres d’art disséminées un peu partout l’invitant à réfléchir sur son environnement urbain.

« Rayons frais, les arts et la rue », TOURS (37), divers lieux, 12, 13 et 14 juillet. Certaines expositions durent plus longtemps que le festival, renseignements et dates au 02 47 20 71 95.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°549 du 1 juillet 2003, avec le titre suivant : Avis de grand frais sur la création

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque