Samedi 22 février 2020

Paris 8e

Avis aux fétichistes

Monnaie de Paris jusqu’au 8 novembre 2015

Par Bénédicte Ramade · L'ŒIL

Le 23 septembre 2015 - 274 mots

Fans de Gilbert & George, de Felix Gonzalez-Torres, d’Hans-Peter Feldmann ou de Yoko Ono, pour ne mentionner que quelques-uns des noms de l’impressionnant casting de « Take Me (I’m yours) », la tentation va être grande.

Badges, posters, cartes postales, vêtements, pamphlets, magazines, nourriture, pièces et même de l’air, tout est à emporter, à utiliser ou toucher dans cette exposition de la Monnaie de Paris. Reprenant le principe d’une illustre exposition tenue il y a vingt ans à la Serpentine Gallery de Londres sur une idée de Christian Boltanski et de Hans Ulrich Obrist, Chiara Parisi fait le pari d’une réactivation actualisée. À l’époque, Carl Freedman du magazine Frieze avait éreinté l’exposition, comparant les œuvres disponibles à de vulgaires souvenirs à bas coût, insultantes pour le public. À la dizaine conviée à l’époque s’ajoutera une trentaine d’artistes et autant d’invitations à créer du lien. Cela ira du simple cadeau ou expérience à un échange sur le principe du don et du contre-don, diverses manières d’impliquer la conscience du spectateur. Alors qu’en 1995 on nageait en pleine esthétique relationnelle, cherchant à déstabiliser la froideur guindée des institutions artistiques en créant des situations d’actions et de tractations avec le visiteur, qu’en penser en 2015 ? Une parabole de l’art contre l’individualisme galopant ? L’échange, la valeur et la diffusion des œuvres seront au cœur de cette réédition et, surtout, le spectateur, sa responsabilité de récipiendaire, de transmetteur des œuvres. Le comportement de celui-ci se sera-t-il métamorphosé en vingt ans ? La valeur de certaines des propositions et des artistes impliqués ayant flambé, en fera-t-il un fétichiste ? Au moment de la Fiac, nul doute que l’analyse du phénomène sera passionnante.

« Take Me (I’m yours) », Monnaie de Paris, 11, quai Conti, Paris-8e, monnaiedeparis.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°683 du 1 octobre 2015, avec le titre suivant : Avis aux fétichistes

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque