Dimanche 21 octobre 2018

musée

Aux heures précieuses

L'ŒIL

Le 1 juin 2000 - 152 mots

Jesse Wolfgang, héritier de la maison genevoise Golay fils & Stahl, présente, en collaboration avec le Musée de l’Horlogerie de Genève, sa collection de montres de la même marque. Cette maison, créée en 1837, a longtemps excellé dans la fabrication de montres. Elle a même en son temps rivalisé avec les plus grands (Patek Philippe & Cie, Vacheron Constantin) pour les médailles des Expositions Universelles. Elle en obtiendra deux, l’une à Paris en 1889, l’autre à Genève en 1896. Malheureusement, en 1961 la société change de propriétaire et perd son statut de manufacture pour ne devenir qu’un grossiste en montres de marque et en pierres précieuses. C’est donc pour faire revivre l’âge d’or de la marque que Jesse Wolfgang a passé un quart de siècle à réunir une centaine de pièces dont il dit que « leur retour à Genève n’était que son devoir ».

GENÈVE, Musée de l’Horlogerie, jusqu’au 16 janvier.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°517 du 1 juin 2000, avec le titre suivant : Aux heures précieuses

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque