Art ancien

Perpignan (66)

"Autoportrait au turban", de Hyacinthe Rigaud

Musée d’art Hyacinthe Rigaud

Par Isabelle Manca · L'ŒIL

Le 6 juillet 2020 - 236 mots

Chef-d’œuvre absolu du musée, l’Autoportrait au turban de Hyacinthe Rigaud en est devenu son emblème.

Il faut dire que son entrée dans la collection en 1953 marque une consécration pour le lieu. Le tableau est alors déposé par l’État pour acter l’ouverture d’un nouveau musée entièrement repensé, aux ambitions plus élevées. L’institution prend à la même époque le nom du fameux portraitiste, né à Perpignan sous Louis XIV. L’artiste est aujourd’hui indissociable du règne du Roi-Soleil pour avoir créé la plus célèbre effigie du monarque. Son portrait en pied pose les jalons de l’image officielle du souverain et façonne un modèle qui influence encore nos photographies présidentielles. Ce morceau de bravoure lance évidemment la carrière de Rigaud, qui voit ensuite défiler toute la cour et les grands de ce monde devant son chevalet pour se faire tirer le portrait. Infatigable, le « premier peintre de l’Europe pour la ressemblance des hommes », d’après Saint-Simon, brosse également plusieurs autoportraits. Celui de Perpignan est assurément le plus célèbre et sans doute le plus personnel. Loin de l’apparat, l’artiste y fait une déclaration d’amour à la peinture hollandaise. En se grimant à l’orientale, Rigaud rend hommage à Rembrandt. Il montre par ailleurs sa maîtrise impeccable du clair-obscur en représentant son visage serein émergent du fond sombre. Afin d’insister sur ses talents de peintre, il prend soin de mettre un coup de projecteur sur la main tenant fermement un faisceau de pinceaux.

Musée d’art Hyacinthe Rigaud, 21, rue Mailly, Perpignan (66), www.musee-rigaud.fr

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°735 du 1 juillet 2020, avec le titre suivant : "Autoportrait au turban", de Hyacinthe Rigaud

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque