Lundi 10 décembre 2018

Artistes et galeries à travers le monde (4 juillet 1997)

L’actualité de l’art contemporain

Le Journal des Arts

Le 4 juillet 1997 - 1269 mots

BRUXELLES

Rodolphe Janssens fait rimer été et photographie en présentant les travaux de Balthasar Burkhard, Lynn Cohen, David Griffith et Thomas Ruff. Autant de mises en scène qui interrogent une réalité dégagée de toute illusion instantanée. Théâtralité des compositions, monumentalité des formes plastiques et interrogations portées sur la réalité du monde contemporain s’y conjuguent en des regards croisés.
Galerie Rodolphe Janssens, 35 rue de Livourne, 1050 Bruxelles, tél. 32 2 538 08 18, jusqu’au 26 juillet

Art Kiosk propose, à côté des vêtements de mode de Constantin Gontcharov, une présentation des «Stars of the Opera. La Monnaie in the Thirties». À travers les photographies de Joseph Rentmeesters, défile une galerie de portraits qui témoigne de la richesse de l’opéra bruxellois entre les deux guerres. Un parfum de nostalgie et une découverte pour tous les mélomanes à inscrire dans le cadre du tricentenaire de la Monnaie.
Art Kiosk, 9 avenue Jean Volders, 1160 Bruxelles, tél. 32 2 534 66 11, jusqu’au 10 août

Chez Baronian, l’accrochage d’été prend pour thème la mer en regroupant des marines de James Ensor à Michel Frère, de Malcolm Morley à Philippe Vandenberg. Une manière de démontrer l’intemporalité d’un thème qui place l’artiste face à lui-même en faisant de chaque mer une invention personnelle.
Galerie Baronian, 20 boulevard Barthélémy, 1000 Bruxelles, tél. 32 2 512 92 95, jusqu’au 19 juillet

LONDRES

Christian Boltanski a créé la surprise à Londres en quittant la galerie Lisson pour celle d’Anthony d’Offay. Son Reliquaire (1996), une boîte portant une ancienne photographie, figure dans son exposition d’été. Le titre de l’exposition, "De Re Metallica", vient d’un traité de Georg Agricola sur la métallurgie, la mine et le travail du métal, publié à Bâle en 1556. De nombreuses sculptures de bronze, argent, métal et aluminium de Joseph Beuys, Carl Andre, Bruce Nauman, Ellworth Kelly, Roy Liechtenstein, Gabriel Orozco, Kiki Smith, Ruscha sont exposées aux côtés d’une pièce en bronze de Louise Bourgeois, l’Araignée, qui occupe un coin de la galerie.
Anthony d’Offay Gallery, 23-24 Dering Street, Londres, tél. 44 171 499 4100, jusqu’au 4 août

Vous rêvez de pique-niquer dans la campagne mais vous êtes retenus en ville ? Gimpel Fils et Laurent Delaye ont peut-être la solution. Deux expositions explorent ou brisent le mythe du paysage. Gimpel a réuni des artistes internationaux tels que Gabriel Orozco, Richard Prince, Hiroshi Sugimoto et Walter Niedermayr, dont les images explorent la grandeur de la mer et la campagne sous le titre "The great Outdoors". Delaye présente "Afternoon in the Park", qui regroupe Sacha Dieu, Sion English, Milo Garcia, Chad MacCail, Wendy McMurdo et James Reilly.
Gimpel Fils, 30 Davies Street, Londres, tél. 44 171 493 2488, jusqu’au 26 juillet
Laurent Delaye, 22 Barret Street, St. Christopher’s Place, Londres, tél. 44 171 629 5905, jusqu’au 30 août

MONTE-CARLO

La Fondation Becchina Art Exhibition présente dans les salons du Métropole Palace de Monte-Carlo l’œuvre du Suisse Raoul Allaman. Ce dernier, s’inspirant des bijoux des civilisations anciennes, crée des œuvres agressives ou ludiques.
Métropole Palace, 4 avenue de la Madone, 98000 Monaco, tél. 377 93 15 15 15, du 24 juillet
au 10 août

PARIS

Seton Smith présente une série de photographies sous le titre "Visite à Vienne or no words in a serie of things". Ces images en couleurs, douces et floues, se détachent de la figuration pour rendre de manière plus fidèle une atmosphère, privilégiant la sensation forcément subjective au détriment de  l’objectivité dénuée de poésie.
Gilbert Brownstone & Cie, 26 rue Saint-Gilles, 75003 Paris, tél. 01 42 78 43 21, jusqu’au 31 juillet

Deux artistes fort différents exposent ensemble à la galerie Chantal Crousel sous un seul et même titre : "Voyages". Sigmar Polke a en effet réalisé entre 1974 et 1976 un ensemble de photographies en Afghanistan et au Pakistan. Il présente ici trente et une images d’une petite ville pakistanaise, Quetta, sur lesquelles apparaissent, entre autres, des groupes d’hommes dans un bar. De son côté, Gabriel Orozco a capté lors de ses déplacements à New York, à Paris, en Inde, en Islande et au Mexique, une grammaire des formes qu’il restitue ici dans un classement rigoureux.
Galerie Chantal Crousel, 40 rue Quincampoix, 75004 Paris, tél. 01 42 77 38 87, jusqu’à la fin juillet

La Galerie de France a réuni un ensemble exceptionnel d’œuvres d’artistes contemporains célébrant Antonin Artaud. Une grande pièce de Nancy Spero, Untitled from the Artaud Series (1996), gouache, encre et collage sur papier, allie dessins et citations de l’homme de lettres, à l’exemple d’Une fatigue de commencement du monde. Radio Momo, une sculpture de Jean-Jacques Lebel, une petite pièce d’Othoniel ou le polyptyque Artaud at the Rodez Sanatorium, de Jim Dine, accompagnés d’un livre d’artiste de Jean-Charles Blais et de portraits d’époque de Man Ray et Abel Gance, rendent hommage au génie d’Antonin Artaud.
Galerie de France, 54 rue de la Verrerie, 75004 Paris, tél. 01 42 74 38 00, jusqu’au 26 juillet

Louise Bourgeois présente chez Karsten Greve à la fois des dessins et des sculptures. À côté de travaux sur papiers réalisés dans les années quarante, l’artiste expose un ensemble de dessins récents qui constituent une forme de retour aux sources puisque cette technique constitue sa première approche plastique. Ces petites œuvres nerveuses, aux vibrations parfois abstraites, déclinent des formes organiques ou qui s’en inspirent, complétées, au centre de l’espace, par des sculptures totémiques des années cinquante.
Galerie Karsten Greve, 5 rue Debelleyme, 75003 Paris, tél. 01 42 77 19 37, jusqu’au mois de septembre

Les œuvres de la Brésilienne Adriana Varejãno s’attaquent au corps même de la peinture, dans les deux sens du terme. Elle nous invitent en effet à "manger de la peinture", servie sanguinolente dans des assiettes décoratives, chaque tranche ayant été d’abord prélevée sur la "bête". Ailleurs, ce sont d’autres fragments de peinture, notamment religieuse, qui sont présentés comme sur un étal de boucher. L’œuvre brille notamment par le rendu des chairs.
Galerie Ghislaine Hussenot, 5bis rue des Haudriettes, 75003 Paris, tél. 01 48 87 60 81, jusqu’à la fin du mois de juillet

Le New-Yorkais Michael Ashkin présente à la galerie Jousse Seguin un ensemble de paysages postindustriels. Il ne s’agit ni de peinture ni  de photographie, mais de maquettes qui reproduisent avec moults détails des petites scènes pittoresques, à l’exemple de la Route  n° 1 dans le New Jersey, entourée des grandes étendues monotones du désert. "Je veux que ce travail ressemble au  fragment d’une grille", souligne l’artiste, "un morceau de terre tellement uniforme que si l’on essaye de s’en échapper, ce sera une fuite dans un désert encore plus grand".
Galerie Jousse Seguin, 34 rue de Charonne, 75011 Paris, tél. 01 47 00 32 35, jusqu’au 31 juillet

Anne de Villepoix expose le travail de six femmes photographes de la génération "post-Sherman" – certaines d’entre elles ont moins de trente ans –, la Française Valérie Jouve, les Anglaises Sarah Jones et Gillian Wearing, les Américaines Jenny Cage, Dana Hoye, Ana Gaskell et Jennifer Bornstein. Déjà exposées cette année au Printemps de Cahors, elles mettent en scène des personnages et créent des contextes qui se prêtent à la narration. La plus conceptuelle d’entre elles, Jennifer Bornstein, une ancienne élève de Baldessari, pose en compagnie de passants choisis suivant des thématiques pré-définies, à l’exemple des joueurs de basket.
Galerie Anne de Villepoix, 11 rue des Tournelles, 75004 Paris, tél. 01 42 78 32 24, jusqu’au 26 juillet

Mike Lash, pour sa deuxième exposition personnelle à Paris, propose un ensemble de peintures spécialement conçues pour la galerie du Jour. Sous le titre "Etc", ces toiles marient à la fois un humour noir et une couleur débordante, tout en jouant sur la répétition des mêmes motifs.
Galerie du Jour agnès b., 6 rue du Jour, 75001 Paris, tél. 01 42 33 43 40, jusqu’au 6 septembre 

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°41 du 4 juillet 1997, avec le titre suivant : Artistes et galeries à travers le monde (4 juillet 1997)

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque