Mercredi 12 décembre 2018

Artistes et galeries à travers le monde (19 décembre 1997)

Par Philippe Régnier · Le Journal des Arts

Le 19 décembre 1997 - 1238 mots

L’actualité de l’art contemporain

ANVERS
Chez Ronny Van de Velde, Ubu est à l’honneur avec “Ubu à Anvers”. L’exposition accompagne l’ouverture de la librairie Rossaert qui accueillera des expositions intimistes, essentiellement consacrées aux relations entre arts plastiques et littérature. Ubu et la Pataphysique y essuieront les plâtres. Aux dessins, manuscrits, éditions rares et documents d’époque, Ronny Van de Velde a adjoint des œuvres retraçant cette tradition ubuesque dans laquelle se sont reconnus Baj, Duchamp, Ernst, Dubuffet, Matta, Picabia, Man Ray ou Topor.
Ronny Van de Velde, 3 Ijzerenpoortkaai, Anvers, tél. 32 3 216 30 47 ; Librairie Rossaert, 7 Nosestraat, Anvers, tél. 32 3 213 26 32, jusqu’au 28 février

BRESCIA
Après la dernière Biennale de Venise, Jan Fabre montre ses œuvres récentes chez Massimo Minini. Les sculptures du Belge, dont le père était entomologiste, sont recouvertes de scarabées. Fabre étend le concept de carapace avec une armature qui donne naissance à un Guerrier flamand, ou à un inquiétant Salvator Mundi constitué d’insectes sur une colonne vertébrale humaine. Cette exposition est également l’occasion de présenter un volume de poésies en tirage limité, Uomo chiodo nell’inferno (L’homme cloué en enfer), de Peter Verhelst.
Massimo Minini, via Apollonio 68, Brescia, tél. 39 30 383 034, jusqu’au 30 janvier

BRUXELLES
Luc De Blok expose chez Pascal Polar. On y retrouve un large éventail de ses compositions abstraites peintes sur orobugo, un support végétal obtenu en frappant l’écorce d’un arbre africain. À la sensualité de la matière se joint un tracé à vocation symbolique.
Pascal Polar, 185 chaussée de Charleroi, Bruxelles, tél. 32 2 537 81 36, jusqu’au 7 février 

KRUISHOUTEM
Chez Veranneman, Olivier Strebelle présente une rétrospective de son œuvre sculpturale, depuis les premières œuvres marquées par une figuration aux accents expressifs jusqu’aux compositions les plus récentes qui mettent en scène des environnements aux lignes dynamiques. Le mouvement s’y révèle dans la forme organique comme dans le tracé aérien qui participe d’un esprit déconstructiviste.
Veranneman, 2 Vandevoordeweg, 9770 Kruishoutem, tél. 32 9 383 52 87, jusqu’au 14 janvier

MADRID
Au bord de l’abîme, maintenu dans un équilibre instable, l’œuvre de Waltercio Caldas, né à Rio de Janeiro en 1946, s’appuie sur l’immatérialité pour offrir une nouvelle forme sensible. L’artiste, qui a exposé à la Documenta IX à Cassel et à la dernière Biennale de Venise, bénéficie de sa première présentation personnelle en Espagne. Son travail est caractérisé par une esthétique du silence et une économie intelligente des moyens.
Galería Javier López, C. Manuel González Longoria 7 1°D, Madrid, tél. 34 91 593 21 84, jusqu’au 31 janvier

MARSEILLE
Julien Blaine a longtemps travaillé dans le domaine de la poésie concrète, sonore et gestuelle, dans le mail-art et le livre d’artiste. Il publie d’ailleurs, à l’occasion de son exposition à Marseille, un nouvel ouvrage : Du sorcier de V. au magicien de M. ou l’avant veille (1992-1997). L’exposition est constituée de résidus de la performance “L’arc c’est la lyre” réalisée au Centre Georges Pompidou en octobre 1997.
Galerie Roger Pailhas, 20 quai de Rive-Neuve, Marseille, tél. 04 91 54 02 22, jusqu’au 31 janvier

MONACO
L’Américain Rob Wynne puise son inspiration dans l’art des XVIIIe et XIXe siècles, ainsi que dans de nombreux textes littéraires de Georges Bataille, Roland Barthes ou Lafcadio Hearn. L’artiste reproduit sur toile, grâce à un ordinateur, des images tirées de livres d’art, tandis que les textes sont brodés à la machine sur des cadres en feutrine. Dix-huit de ses tableaux viennent rejoindre un papier peint naturaliste qu’il a imaginé.
Galerie Pierre Nouvion, 3 avenue de l’Hermitage, Monaco, tél. 377 93 25 70 75, jusqu’au 30 janvier

NEW YORK
La galerie Cheim & Reid propose une juxtaposition des travaux de John Mitchell et de John Chamberlain. Selon le critique Klaus Kertess qui a rédigé le catalogue, les deux artistes semblent avoir une histoire relativement similaire : ils sont nés à un an d’intervalle, ont grandi à Chicago et ont fréquenté l’école d’art de la ville. Tous deux ont été profondément influencés par Willem de Kooning et Franz Kline et  inspirés par des poètes contemporains, Frank O’Hara pour Mitchell, Robert Creely pour Chamberlain. Même si les œuvres exposées laissent apparaître peu de parentés formelles, la force de la comparaison réside dans leur transposition de l’Expressionnisme abstrait à l’intérieur du vocabulaire de leurs œuvres respectives.
Cheim & Reid Gallery, 521 West 23rd Street, New York, tél. 1 212 242 77 27, jusqu’au 10 janvier

La plupart des œuvres de John Coplans ont, à l’origine, été réalisées à partir de prises de vues au Polaroïd. Andrea Rosen propose en cette fin d’année plus de trente de ces images datant de 1984-1985. Certaines correspondent à des travaux  réalisés par la suite, d’autres demeurent les seuls témoignages de quelques directions abandonnées. Elles présentent une délicate lumière naturelle qui varie par rapport aux agrandissements.
Andrea Rosen Gallery, 130 Prince Street, New York, tél. 1 212 941 0203, jusqu’au 3 janvier

Knoedler & Company présente un ensemble des derniers paysages du peintre allemand Markus Lüpertz. Ces œuvres font référence à des éléments traditionnels du paysage, notamment une répétition métaphorique d’arbres, tout en proposant une méditation poétique sur le processus créatif.
Knoedler & Company, 19 East 70th Street, New York, tél. 1 212 794 0550, jusqu’au 10 janvier

PARIS
Le travail de Charles Dreyfus se nourrit du langage, de la métaphore, des analogies. L’artiste a d’ailleurs réalisé de nombreuses performances depuis 1974, en France et à l’étranger. À Paris, quelques mots jetés dans l’espace lors de son intervention dans la galerie Lara Vinci ont pris place sur certains objets privilégiés, comme des miroirs ou des matelas.
Galerie Lara Vincy, 47 rue de Seine, 75006 Paris, tél. 01 43 26 72 51, jusqu’au 31 décembre

Les œuvres d’Alexander Archipenko (1887-1964) n’avaient pas été montrées à Paris depuis l’exposition du Musée Rodin en 1969. Les travaux sur papier côtoient ici les bronzes et offrent un panorama de plus de cinquante ans de création, de 1909 à 1962. À côté d’œuvres témoignant d’une recherche purement formelle, l’exposition réunit des pièces qui rendent compte des divers thèmes qui ont largement inspiré l’artiste : la danse, le nu ou la femme.
Galerie Maeght, 42 rue du Bac, 75007 Paris, tél. 01 45 48 45 15, jusqu’au 10 janvier

“Point Mort”, à la galerie Art : Concept, porte une interrogation sur la notion de contemporanéité, sur notre temps, en réaction aux visions utopiques des années 2000. Aux côtés du Suisse Roman Signer qui intègre dans son travail le temps comme phénomène sculptural, Philippe Ramette présente un ensemble de multiples étonnants. Michel Blazy, David Zérah et Kay Rosen participent également à cette exposition collective, qui “tend à faire exister une histoire en rapport avec son temps”.
Art : Concept, 34 rue Louise-Weiss, 75013 Paris, tél. 01 53 60 90 30, jusqu’au 20 décembre

Zao Wou-ki vit depuis cinquante ans à Paris. Pour fêter cet anniversaire, la galerie Thessa Herold propose une sélection de ses dernières œuvres, réalisées entre 1992 et 1997. Ces créations abstraites nous plongent dans la couleur, des teintes chaudes et gaies qui témoignent des dernières recherches du peintre d’origine chinoise.
Galerie Thessa Herold, 7 rue de Thorigny, 75003 Paris, tél. 01 42 78 78 68, jusqu’au 17 janvier

ZURICH
Ian Anülls travaille à partir d’objets trouvés, d’images détournées ou d’idées recyclées, issues de la politique, des médias, de la publicité ou encore du monde de l’art. L’artiste présente à Zurich ses travaux récents sur le thème du “Rouge Bleu Blanc”, des œuvres qui ne sont pas dénuées d’ironie.
Mai 36 Galerie, Rämistrasse 37, Zurich, tél. 41 1 261 68 80, jusqu’au 24 janvier 

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°50 du 19 décembre 1997, avec le titre suivant : Artistes et galeries à travers le monde (19 décembre 1997)

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque