Dimanche 18 février 2018

Art Basel

La grande messe de l'art actuel

Par Philippe Piguet · L'ŒIL

Le 24 août 2007

Pour la 37e année consécutive, la foire d’art contemporain la plus importante au monde, ouvre toutes grandes ses portes au
public. Un rendez-vous qui se décline en plusieurs showrooms.

La Foire de Bâle est au marché de l’art ce que sont la Biennale de Venise et la Documenta de Kassel à l’art contemporain : le rendez-vous incontournable de tout le monde de l’art, époques moderne et contemporaine confondues.
Une vraie messe, ou plutôt un véritable temple, où l’esthétique le dispute à l’économique pendant quatre jours dans une effervescence folle et une chasse à la perle rare !

Autour du vaisseau amiral, une armada de petits événements
Créée en 1972 dans une ville artistiquement encore timide, Art Basel a réussi à s’imposer sur le plan international en quelques années pour ne jamais perdre sa réputation. Elle y est parvenue en opérant une sélection de professionnels sur de sévères critères de qualité.
De ce fait, elle a toujours joué un triple jeu : être en même temps un haut lieu marchand – la situation de la Suisse n’y est pas étrangère –, un écrin à chef-d’œuvres modernes et une vitrine pour l’art actuel.
Si, avec deux cent quatre-vingt-dix-sept galeries dont deux cent six sont établies en Europe et soixante-huit aux États-Unis, la Foire de Bâle est la plus prestigieuse du genre, elle le doit aussi à la multitude des événements qu’elle offre en parallèle.
Art Basel se décline, en effet, en un grand nombre de « Art… » qui sont autant de rendez-vous passionnants. Pour la première fois installé à l’entrée même de la Foire, « Art Statements » est ainsi consacré à la présentation par certaines galeries de jeunes artistes émergents. Dans une grande halle spécifique, « Art Unlimited » l’est pour sa part à celle de créations monumentales exceptionnelles, toutes pratiques mêlées.
« Art Film », « Artist’s Books », « Art Basel Conversations » et même... « Art Kids » viennent compléter un programme pour le moins ambitieux ! En prime, cette année, Art Basel initie une nouvelle formule, un secteur spécial dit « Art Premiere », dévolu à une douzaine de jeunes galeries appartenant à la génération montante. Et c’est sans compter avec toutes les autres manifestations off !

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°581 du 1 juin 2006, avec le titre suivant : Art Basel

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque