Vendredi 22 novembre 2019

En fuite depuis un an, le dernier suspect du vol de la Kunsthal de Rotterdam aurait été arrêté au Royaume-Uni

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 9 décembre 2013 - 237 mots

BUCAREST (ROUMANIE) [09.12.13] – Le dernier suspect du vol de la Kunsthal de Rotterdam, en fuite depuis l’arrestation de ses complices et jugé par contumace, aurait été arrêté par les autorités britanniques.

C’est un chapitre qui se ferme dans l’affaire du vol des tableaux de maîtres de la Kunsthal de Rotterdam, avec l’arrestation le 5 décembre 2013 du dernier suspect, sur le territoire britannique. Il était en fuite depuis l’inculpation de ses complices.

« Interpol Manchester a informé jeudi la police roumaine qu’un suspect d’un vol de tableaux dans un musée de Rotterdam a été arrêté par les autorités britanniques », a indiqué le ministère roumain de l’intérieur.

Ce suspect, dénommé Adrian Procop, a été jugé par contumace le 19 novembre 2013 au cours du procès où Radu Dogaru, le cerveau de l’opération, a écopé de plus de six ans de prison.

Il était accusé d’être entré par effraction dans la Kunsthal de Rotterdam avec Radu Dogaru dans la nuit du 15 au 16 octobre 2012, et d’y avoir dérobé sept tableaux de maîtres (La Tête d’Arlequin de Pablo Picasso, La liseuse en Blanc et Jaune d’Henri Matisse, le Waterloo Bridge et le Charing Cross Bridge de Claude Monet, la Femme devant une fenêtre ouverte, dite La fiancée de Gauguin, un Autoportrait de Meyer de Haan et Woman with closed eyes de Lucian Freud).

Le sort des tableaux, toujours entouré de mystère, fera l’objet d’un procès ultérieur.

Légende photo

Kunsthall à Rotterdam - Photo Wikifrits - 2008

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque