Vendredi 23 octobre 2020

Dossier

Livres de fin d’année

Les fins d’années se suivent et ne se ressemblent pas toujours. Certes, la production éditoriale de l’hiver ne déroge pas à la règle des beaux livres envahissant les rayons des librairies pour les fêtes de Noël. Pourtant, une comparaison avec les années précédentes montrerait une progressive réorientation du marché vers des livres moins nombreux mais de meilleure qualité. Il n’est pas indifférent que paraissent à cette époque des ouvrages de référence (Le XXe siècle, Giorgione, Pisanello, Bernard Palissy, Byzance médiévale) qui font avantageusement oublier des publications de circonstance (Les années soixante, Léonard, Picasso). La concurrence électronique y est sans doute pour quelque chose et, si elle a été souvent présentée comme une menace, il se pourrait que ces livraisons apportent un début de démenti. Le livre d’art est moins un objet de luxe qu’un outil de connaissance.


Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque