Disparition du peintre Jacques Truphémus

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 13 septembre 2017

LYON (AUVERGNE-RHONE-ALPES) [13.08.17] - Le peintre lyonnais Truphémus s'est éteint vendredi dernier en toute discrétion, comme il vécut, à l'âge de 94 ans.

Jacques Truphémus, né à Grenoble en 1922 s'est formé à l'École des Beaux-Arts de Lyon. Il va ensuite peindre sans relâche sa ville d'adoption, sa vie quotidienne, ses bars et les petits détails. Il était représenté à Paris par la galerie Claude Bernard.

Son travail a fait l'objet d'une rétrospective récente à Yerres, à la Ferme Ornée de la propriété Caillebotte. L'exposition Jacques Truphémus, l'intimité révélée se proposait de montrer sa production dans la diversité des sujets mais toujours dans les mêmes tons, discrets et retenus, presque modestes, jamais dans l'éclat.

Que ce soient ses paysages du Japon ou des Cévennes, ses portraits ou bien ses natures mortes, toutes ses toiles revêtent les teintes douces propres à son style évanescent.

Peintre de l'intime dans la continuité d'un Pierre Bonnard, il savait rendre les atmosphères de l'atelier, des champs ou des villes avec la même délicatesse. Il laisse derrière lui un œuvre peint conséquent mais encore peu considéré.

Légende photo

Jacques Truphémus, Le repos © Photo Galerie Jacques Truphémus

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque