Dimanche 25 février 2018

Deux lieux saints bientôt ajoutés à la liste du patrimoine israélien

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 23 février 2010

JERUSALEM (ISRAEL) [23.02.10] – Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a fait part de son intention d’ajouter deux lieux saints situés en Cisjordanie, sources de tensions politico-religieuses, à la liste nationale du patrimoine.

« J’ai également l’intention d’inclure le Tombeau de Rachel, et le Tombeau des Patriarches ». Tels sont les propos du Premier ministre israélien publiés lors de la réunion hebdomadaire du Cabinet selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères israélien (MFA).

Les deux lieux saints s’ajoutent à une liste de 150 sites archéologiques juifs et sionistes à réhabiliter présentée dans le cadre du plan de réhabilitation – d’un montant de 1 million de dollars – et de renforcement des infrastructures nationales du patrimoine d’Israël.

« Notre existence, ici, dans notre pays, ne dépend pas que des Forces israéliennes de défense et de notre puissance économique et technologique. Elle s’ancre, d’abord et surtout, dans notre héritage national et affectif. Elle dépend de nos héros culturels et de nos symboles nationaux » a précisé M. Netanyahu.

Les représentants de l’autorité palestinienne ont réagi à cette annonce. Pour Ghassan Khatib, porte-parole du gouvernement palestinien, il s’agit d’une violation particulièrement dangereuse parce qu’elle accroît la composante religieuse du conflit d’une manière qui pourrait avoir des « conséquences dangereuses ».

Robert Serry, le Coordonnateur spécial de l’ONU pour le processus de paix au Moyen-Orient a manifesté son inquiétude face à la décision du gouvernement israélien et aux heurts – des affrontements entre Palestiniens et l’armée israélienne – qui ont eu lieu suite à cette annonce précisant que « ces sites sont d’une importance historique et religieuse, non seulement pour le judaïsme, mais aussi pour l’islam et le christianisme ».

Le Tombeau de Rachel, site saint d’une haute importance dans le judaïsme, est situé à l’entrée de Bethléem près de Jérusalem. Selon la tradition, c’est là qu’est enterrée la matriarche biblique, femme de Jacob. Il constitue aussi une enclave israélienne dans la ville autonome de Bethléem gardé par des soldats israéliens et entouré d’une clôture.

Le Caveau des Patriarches à Hébron ou la Mosquée d’Ibrahim pour l’Islam est à la fois un lieu saint juif et musulman. La surveillance israélienne y est aussi importante. Depuis le massacre de 29 croyants palestiniens en 1994, ce dernier est partagé en deux parties, l’une pour les fidèles musulmans et l’autre pour les pèlerins juifs.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque