Mardi 18 décembre 2018

Une synagogue contemporaine de la vie de Jésus découverte en Israël

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 14 septembre 2009 - 271 mots

MIGDAL (ISRAEL) [14.09.09] – Une des plus anciennes synagogues du monde (50 av. J.-C. - 100 ap. J.-C.) a été découverte sur les rives du Lac Tibériade.

La découverte est d’importance : il s’agit d’une des plus anciennes synagogues au monde. Selon l’Autorité des Antiquités d’Israël, l’édifice religieux a été découvert lors d’un chantier de fouilles préventives sur un hôtel de Migdal, l’ancienne Magdala.

Les archéologues israéliens ont exhumé des mosaïques de sol et des fresques peintes sur les murs de la salle principale, mesurant 120m2.
Mais c’est surtout une dalle de pierre retrouvée au centre de la pièce qui intéresse les chercheurs. Sculptée en bas-relief, elle représente sur une de ses faces une « menorah », le chandelier à sept branches de la liturgie hébraïque, posée sur un piédestal au socle triangulaire. Il pourrait s’agir de la représentation du chandelier présent à l’époque dans le Temple de Jérusalem et que le sculpteur aurait vu. Selon Dina Avshalom-Gorni, la directrice des fouilles, c’est la première fois qu’une telle « menorah » est représentée dans une synagogue de cette période.

Migdal est connu des chrétiens sous le nom araméen de « Magdala ». D’après les chercheurs, il n’est pas exclu que Jésus s’y soit rendu et y ait prêché, puisque la cité était un grand centre urbain de la région.

Le ministre israélien de la Culture MK Limor Livnat s’est félicité de la découverte. Il ajouté : « je suis certain que le site va constituer une attraction pour les touristes d’Israël et d’ailleurs et qu’il apportera la lumière sur la vie du peuple juif durant la Seconde ère du Temple ».

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque