Dimanche 24 février 2019

Des résultats encourageants pour les ventes d’art contemporain de Sotheby’s et Christie’s

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 13 novembre 2009 - 440 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [13.11.09] – Sotheby’s et Christie’s ont tenu leurs ventes du soir d’art contemporain les 10 et 11 novembre, battant les estimations de départ. Christie’s réalise un CA de 74,1 millions de dollars, tandis que Sotheby’s surpasse ses résultats de 2008, avec 134,4 millions de dollars.

Le 10 novembre, Christie’s organisait sa vente du soir d’art contemporain avec 46 lots pour 74,1 millions de dollars (49,8 millions d’euros), résultat honorable même si on est encore bien en dessous des résultats de 2008 avec 113,6 millions de dollars (76,4 millions d’euros). 39 lots ont trouvé acheteur, soit un pourcentage de vente de plus de 82 %.

Si personne n’a voulu du lot le plus important, « Brother Sausage » de Jean-Michel Basquiat, estimé à 9 millions de dollars (6 millions d’euros) qui n’a pas atteint son prix de réserve, une œuvre de Peter Doig , « Reflection (What does your soul look like) » , a en revanche été adjugée pour 10,1 millions de dollars (6,8 millions d’euros), triplant son estimation.

Un portrait de Michael Jackson par Warhol a été acheté 812 500 dollars (546 500 euros), dépassant le prix estimé par Christie’s, et confirmant la nette hausse des œuvres représentant le chanteur décédé en juillet.

Si Christie’s s’est maintenu, Sotheby’s a connu un beau succès lors de sa vente d’art contemporain, en réalisant un total de 134,4 millions de dollars (90,4 millions d’euros), en grande partie grâce à une bataille intense autour d’une œuvre de Warhol, « 200 one dollar bills » , estimée à 12 millions de dollars (8 millions d’euros) et finalement arrachée à plus de 43,7 millions de dollars (29,4 millions d’euros), provoquant l’enthousiasme de la salle comble.

Un record a été établi pour un tableau de Jean Dubuffet, « Trinité Champs Elysées », adjugé à 6,1 millions de dollars (4,1 millions d’euros). Le record précédant date de 2006 avec 5,1 millions de dollars.

Sotheby’s, avec 50 lots vendus sur 52, fait mieux qu’en novembre 2008. Frappé de plein fouet par la crise, le marché de l’art ressentait alors son premier coup de froid. Les ventes avaient été très inférieures aux prévisions, Sotheby’s n’engrangeant que 125 millions de dollars (84 millions d’euros) pour une estimation de 202 millions de dollars (135,8 millions d’euros). Là encore, on est bien loin des résultats de 2007, lorsque la maison de vente réalisait un CA de 315,9 millions de dollars.

Mais les résultats sont encourageants et viennent s’ajouter aux signes d’une reprise ferme du marché de l’art. Selon le New York Times, les derniers progrès du Dow Jones ne sont pas étrangers au retour de la confiance des collectionneurs.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque