Vendredi 30 octobre 2020

L’expérience de la couleur

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 6 septembre 2012 - 212 mots

SERIGNAN - Le Musée de Sérignan et sa directrice Hélène Audiffren poursuivent vaillamment l’évangélisation de l’art contemporain dans des terres plus sensibles à la viticulture et à la plage qu’au minimalisme. Le titre de l’exposition estivale est très explicite”¯: «”¯Marcher dans la couleur”¯».

Sept installations qui sont autant d’expériences de la couleur dans l’espace. Celle de Veit Stratmann, une production pour le musée, est la plus littérale : le visiteur est invité à marcher, d’un pas hésitant et maladroit, sur des dalles de moquettes insérées dans des cadres d’aluminium surélevés. Une expérience surtout ludique, comme le labyrinthe de Mai-Thu Perret. En fait, les œuvres les plus intéressantes sont à l’inverse celles qui sont à contempler : les deux dispositifs lumineux d’Ann Veronica Janssens et, plus encore, une œuvre ancienne de James Turrell, Red Eye (1992) qui plonge le spectateur dans une ambiance lumineuse et brumeuse qui bouscule sa perception.
Transféré à la région en 2010, le Musée de Sérignan va prochainement s’agrandir grâce au rachat d’un bâtiment adjacent appartenant à la Poste. Il pourra ainsi mieux présenter sa collection permanente.

« Marcher dans la couleur »

Jusqu’au 28 octobre, Musée Régional d’art contemporain Languedoc-Roussillon, 146 avenue de la plage, 34410 Sérignan, tél 04 67 32 33 05, www.mrac.languedocroussillon.fr, 10h-18h tlj sauf lundi, 13h-18h le week end.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°374 du 7 septembre 2012, avec le titre suivant : L’expérience de la couleur

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque