Dimanche 23 septembre 2018

Fondation

Le collectionneur américain Peter Brant implante sa fondation à Manhattan  

Par Elise Kerner-Michaud · lejournaldesarts.fr

Le 10 septembre 2018 - 293 mots

NEW YORK / ETATS-UNIS

L’homme d’affaires va ouvrir un espace dédié à l’art contemporain, inauguré en mars prochain avec une exposition Basquiat. 

Peter Brant
Peter Brant
Photo Patrick Demarchelier

 

Le Brant Foundation Art Study Center s’apprête à ouvrir un nouveau lieu d’exposition à New York en mars 2019, avec une premier événement monographique consacré à Jean-Michel Basquiat. C’est un second espace pour la fondation créée par le collectionneur : il y a plus de 10 ans, Peter Brant avait déjà ouvert une première structure à Greenwich, Connecticut. Une partie de son immense collection comportant des œuvres de Jeff Koons, Richard Serra ou Maurizio Cattelan, y est exposée dans les jardins et au cours d’expositions temporaires, accessibles gratuitement mais sur rendez-vous.
 
D’après Arnetnews, ce nouvel espace occupera un bâtiment acquis pour 27 millions de dollars dès 2014. Peter Brant prévoit d’y organiser des expositions conçues à partir de sa collection. La manifestation inaugurale est toutefois un peu différente d’un tel projet puisqu’elle est organisée en collaboration avec la Fondation Louis Vuitton et l’historien de l’art Dieter Buchhart, commissaire de l’exposition Basquiat qui s’ouvre à Paris cet automne. Répétition ou modèle réduit de la manifestation parisienne ? Elle comportera en tout cas des œuvres appartenant à Brant mais aussi des pièces prêtées par des institutions et autres collectionneurs. 

L’annonce de ce nouveau projet ambitieux suscite de nombreuses réactions en raison d’une autre affaire concernant Peter Brant. Propriétaire du magazine Interview, fondé par Andy Warhol en 1969, il l’avait déclaré faillite en mai dernier, échappant ainsi au remboursement d’une dette de 3,3 millions de dollars (2,85 millions d’euros) en grande partie due à ses collaborateurs qui le poursuivaient en justice. Fin août, la relance du magazine, acquis par la fille de Brant pour 1,5 million de dollars (1,3 million d’euros) était annoncée à la stupéfaction générale.

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque