Dimanche 18 février 2018

Photographie

Antoine Bruy et Petros Efstathiadis, lauréats du prix HSBC 2018 

Par Alexia Lanta Maestrati · lejournaldesarts.fr

Le 9 février 2018

PARIS

La 23e édition du prix HSBC récompense le français Antoine Bruy et le grec Petros Efstathiadis, sous l’égide de Raphaëlle Stopin, conseillère artistique de cette édition. À titre exceptionnel cette année, un prix Joy Henderiks a été attribué à Olivia Gay.
 

Petros Efstathiadis et Antoine Bruy, lauréats du Prix HSBC pour la Photographie
Petros Efstathiadis et Antoine Bruy, lauréats du Prix HSBC pour la Photographie

La multinationale HSBC remet tous les ans depuis 1995 le prix HSBC qui récompense des photographes dont le travail n’est pas encore reconnu. Le seul critère de sélection est de ne jamais avoir édité de monographie. La conseillère artistique était cette année Raphaëlle Stopin. Née en 1978, commissaire d’exposition et critique, directrice artistique du Centre photographique de Rouen en Normandie, elle a retenu douze candidatures : Antoine Bruy, Karin Crona, Petros Efstathiadis, Olivia Gay, Elsa Leydier, Sandra Mehl, Shinji Nagabe, Michele Palazzi, Walker Pickering, Marie Quéau, Brea Souders, Vladimir Vasilev. Un comité exécutif, composé de membres de HSBC et d’un panel d'experts issus du monde de la culture a récompensé le travail de trois photographes. Les lauréats du Prix HSBC sont Antoine Bury et Petros Efstathiadis. A titre exceptionnel, Olivia Gay s’est vue décerner le Prix Joy Henderiks, hommage à la directrice des relations extérieures, du mécénat et des partenaires, décédée en novembre 2017. Le prix a été remis à la photographe par Chris Clark, président du Prix HSBC, pour sa série Envisagées.

Antoine Bruy, âgé de 32 ans, manie la photographie documentaire avec un nuancier de couleurs harmonieux. Son travail témoigne de la relation de l’homme avec son environnement et de l’impact du temps. Diplômé de l’Ecole Supérieure de Photographie de Vevey, en Suisse, il vit et travaille à Lille. L’approche de Petros Efstathiadis est assez éloignée de la sienne. Le photographe joue avec des mises en scène parfois un peu enfantines, inspirées de ses origines grecques et de son passage en Macédoine. Né en 1980, diplomé de l’Université des arts créatifs de Farnham en Angleterre, il vit et travaille à Argos, en Grèce. Les deux artistes bénéficieront de la publication d’une monographie et d’une exposition itinérante en France et/ou à l'étranger. Six de leurs oeuvres rejoindront la collection HSBC France.

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque