Mercredi 20 novembre 2019

Ai Weiwei accepte un poste à l'université de Berlin

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 18 juillet 2011 - 195 mots

BERLIN (ALLEMAGNE) [18.07.11] - L'artiste chinois dissident Ai Weiwei, libéré depuis peu, a accepté un poste de professeur invité dans une université berlinoise. Mais les autorités chinoises le laisseront-elles quitter le territoire ?

La Fondation Einstein et l’Université des Arts de Berlin avaient proposé un poste de professeur invité à l’artiste chinois Ai Weiwei en avril dernier. L'emprisonnement soudain de l’artiste par les autorités chinoises l’avait empêché de donner suite à cette demande.

L'université a annoncé le 13 juillet 2011 que l'artiste avait accepté la proposition par courrier et serait donc professeur à l’université berlinoise sous peu, même si des doutes subsistent quant à sa capacité à se déplacer hors de Chine malgré sa libération sous caution.

« Nous interprétons évidemment l’engagement d’Ai Weiwei comme un signal positif au vu de sa situation actuelle et nous sommes confiants dans le fait qu’Ai Weiwei enseignera dans notre école dans un futur proche » affirme Martin Rennert, président de l'université.

L’Université des Arts de Berlin dispense un enseignement dans différents domaines tels que la peinture, la photographie, la sculpture, la musique ou le design. Elle est l’une des plus grandes universités d’Allemagne et est largement reconnue à l’étranger.

Légende photo

Ai Weiwei - © photo Hafenbar - 2007 - Licence CC BY-SA 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque