Lundi 10 décembre 2018

Wiesbaden rejoue Fluxus

La ville accueillera un grand festival pendant l’été 2002

Par Philippe Régnier · Le Journal des Arts

Le 25 mai 2001 - 366 mots

En 1962, le premier concert européen de Fluxus est donné dans l’auditorium du Musée de Wiesbaden, en Allemagne. Quarante ans après cet événement, la ville accueillera pendant l’été 2002 un Festival Fluxus dont l’organisation a été confiée à René Block, l’ancien galeriste berlinois de Joseph Beuys et actuel directeur du Museum Fridericianum de Cassel.

WIESBADEN - Fondée l’année dernière, la jeune association “Fluxus Freunde Wiesbaden” (association des amis de Fluxus de Wiesbaden) entend faire de Wiesbaden la ville de Fluxus, ce mouvement artistique qui, partant des États-Unis, a réuni, à travers des performances et autour de problématiques liées à la musique concrète ou aux gestes du quotidien, des artistes tels que Wolf Vostell, Nam June Paik, Joseph Beuys, Robert Filliou, Ben et surtout Maciunas. Ce dernier quitte les États-Unis au début des années 1960 et organise en 1962, à Wiesbaden, un Festival Fluxus aujourd’hui entré dans l’histoire. Y participent de multiples créateurs à l’exemple de John Cage, La Monte Young, Yoko Ono ou George Brecht. De cet événement, la paisible ville d’eaux allemande ne garde aujourd’hui peu ou pas de trace. Le Musée d’art de la ville ne s’est d’ailleurs lui-même guère intéressé à ce mouvement dont une page de l’histoire fut pourtant écrite dans ses murs. Aujourd’hui, l’association “Fluxus Freunde Wiesbaden” dispose d’un lieu (un ancien établissement thermal) où sont régulièrement organisées des expositions dans des cabines de bains aux murs recouverts de carrelage autrefois utilisées pour des cures. Ces espaces ont déjà accueilli des œuvres de Nam June Paik, Yoko Ono & John Lennon ou Joseph Beuys. Le couple Ute et Michael Berger, de Wiesbaden, qui a réuni l’une des plus importantes collections d’œuvres Fluxus, fait partie des membres fondateurs de l’association. Il remet également tous les 47 mois le “George-Maciunas Kunstpreis” (Prix artistique George-Maciunas) doté de 12 000 marks (environ 40 000 francs). Pour sa troisième édition, en décembre dernier, Mona Hatoum en a été la lauréate. Directeur artistique de l’association, René Block prépare actuellement le Festival Fluxus de l’été 2002. Temporairement intitulé “Influx”, cet événement célébrera les quarante ans du “Fluxus Internationale Festspiele Neuester Musik” de 1962.

- Fluxus Freunde Wiesbaden e. V., Spiegelgasse 9, 65185 Wiesbaden, tél. 49 611 74 001

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°128 du 25 mai 2001, avec le titre suivant : Wiesbaden rejoue Fluxus

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque