Politique

Un milliardaire russe réfugié en France après la perquisition de son musée par le FSB  

Par Emmanuel Grynszpan (correspondant à Moscou) · lejournaldesarts.fr

Le 25 juin 2019 - 275 mots

MOSCOU / RUSSIE

Inquiet des perquisitions menées dans son musée privé par les services secrets russes, David Yakobashvili reste en France.

David Yakobashvili © Photo K. Kirtadze
David Yakobashvili en 2014.
© Photo K. Kirtadze

L’homme d’affaires russe d’origine géorgienne, David Yakobashvili (62 ans), a annoncé lundi qu’il ne rentrera pas en Russie tant qu’il ne sera pas mis fin à l’enquête menée contre lui par le FSB. Les services fédéraux de sécurité russes ont mené une perquisition le 18 juin dans le musée d’antiquités privé sobrement nommé « collection », accueillant une très vaste collection d’horloges rares, d’instruments de musique et de bronzes.

Le self-made-man, actuellement en France, a déclaré au service russe de la BBC n’avoir pas mis les pieds en Russie depuis mars dernier et ne prévoit pas d’y revenir prochainement. « Je rentrerai d’autant moins à cause de ces histoires [de perquisitions], tant que cette affaire ne sera pas tirée au clair. Des choses inacceptables se déroulent », explique l’homme d’affaires, connu en France notamment pour avoir vendu à Danone son groupe laitier Wimm-Bill-Dann en 2010 pour 470 millions de dollars.

Réputé posséder la plus vaste collection au monde d’orgues de barbarie, David Yakobashvili précise qu’il n’exerce plus aucune activité en Russie, hormis son musée. Lequel fonctionne « de manière autonome ». Forbes recenses ses actifs dans les secteurs de l’immobilier, du foncier et dans le négoce de pétrole. Il détient également une part dans la messagerie internet Telegram, pourtant illégale en Russie.

La perquisition du FSB dans un musée privé crée un précédent en Russie. L’héritier du KGB était déjà chargé d’une enquête contre des malversations à l’Ermitage de Saint-Pétersbourg. Dans le cas de M. Yakobashvili, il semblerait que le FSB agisse dans les intérêts d’un ancien partenaire (Boris Minakhi) dans le cadre d’une dispute commerciale.

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque