Vendredi 16 novembre 2018

Politique

Un décret limite les compétences de Françoise Nyssen dans l’édition

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 12 juillet 2018 - 184 mots

PARIS

Pour prévenir de possibles conflits d’intérêt avec Actes Sud et l’édition en général, la ministre est éloignée de ces sujets.

Un décret publié mardi 10 juillet au Journal Officiel précise que la ministre de la Culture « ne connaît pas des actes de toute nature relatifs à la société Actes Sud, à la tutelle sur le Centre national du livre et sur la régulation économique du secteur de l’édition littéraire ». 

La question du conflit d’intérêt pèse depuis un an sur le mandat de Françoise Nyssen en raison de ses liens avec les éditions Actes Sud, dont la direction a été confiée à son mari Paul Capitani lorsqu’elle est entrée au gouvernement. Cette décision s’ajoute aux difficultés que rencontre la ministre avec l’affaire des travaux du siège d’Actes Sud.

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique poursuit donc ses missions après les mesures qui avaient concerné la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, dont le mari a dirigé l’Inserm et la ministre des Armées, Florence Parly, qui avait dû renoncer à ses mandants pour les sociétés Altran, Ingenico et Zodiac Aerospace. 
 

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque