Trois finalistes pour l’extension du MoMA

Tschumi, Taniguchi et Herzog %26 de Meuron

Le Journal des Arts

Le 8 octobre 2009

Les agences d’architecture Bernard Tschumi, de New York, Yoshio Taniguchi, de Tokyo, et Jacques Herzog & Pierre de Meuron, de Bâle, sont les trois finalistes du concours pour la rénovation et l’extension du bâtiment actuel du Museum of Modern Art (MoMA) de New York, au centre de Manhattan.

NEW YORK (de notre correspondant). Le Museum of Modern Art de New York a retenu trois finalistes pour son projet d’extension, qui devrait être mené à son terme en 2006. Les agences d’architecture Bernard Tschumi (New York), Yoshio Taniguchi (Tokyo) et Jacques Herzog & Pierre de Meuron (Bâle) ont été choisies par un comité comprenant neuf conseil­lers du musée et deux commissaires d’exposition, parmi les dix candidats invités durant un mois à proposer des esquisses pour le réaménagement du site actuel. Le premier objectif est de doubler la surface d’exposition du MoMA, puis de créer des salles plus vastes pour l’art contemporain, d’améliorer les bureaux du personnel et de donner au musée une configuration interne plus cohérente que celle conçue par Cesar Pelli en 1984. Yoshio Taniguchi, 60 ans, a construit quatre musées au Japon, dont le Tokyo City Museum et le Marugame Genichiro-Inokuma Museum of Contemporary Art. Jacques Herzog et Pierre de Meuron, tous deux âgés de 47 ans, sont les architectes de la future extension de la Tate Gallery sur Bankside, à Londres, tandis que Bernard Tschumi, doyen de l’école d’architecture de l’université Columbia, a conçu le Parc de La Villette à Paris. Les candidats comptaient également le Français Dominique Perrault, les Hollandais Rem Koolhas et Wiel Arets, mais des architectes ayant déjà à leur actif la construction de musées – tels Frank O. Gehry, Richard Meier, Charles Gwathmey et Renzo Piano – n’avaient pas été invités. Tod Williams, l’un des dix candidats avec son partenaire Billy Tsien, déclare avoir travaillé plus d’un mois à ce projet. "Le MoMA cherchait des architectes qui s’impliquent beaucoup personnellement", a-t-il souligné. La plupart des dix projets soumis par les demi-finalistes prévoyaient des destructions importantes, dont celle de l’imposant hôtel Dorset, acheté l’an dernier par le MoMA pour 50 millions de dollars. Aucun budget n’a encore été établi. Les dix projets sont exposés du 3 mai au 8 juillet au Musée Philip Johnson, et le choix final sera fait d’ici la fin de l’année. Dans le milieu de l’architecture, les rumeurs vont cependant bon train. Des sources bien informées, qui avaient déjà prévu la sélection de Jacques Herzog et Pierre de Meuron en raison de leur travail pour la Tate Gallery, donnent maintenant le duo bâlois gagnant.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°38 du 16 mai 1997, avec le titre suivant : Trois finalistes pour l’extension du MoMA

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque