À Tours, une extension freinée

Le Journal des Arts

Le 22 novembre 2016 - 151 mots

TOURS - Selon la presse locale, l’extension du Musée des beaux-arts de Tours, souhaitée dans le cadre de la Donation Cligman (1 200 œuvres offertes à l’État par Léon Cligman, époux de l’artiste Martine Martine), a reçu le 10 novembre un avis négatif de la Commission nationale des secteurs sauvegardés. Cet avis consultatif freine le projet d’extension de 5 millions d’euros entièrement pris en charge par le donateur, maître d’ouvrage du chantier.

Le maire de Tours Serge Babary s’est défaussé en conseil municipal sur le ministère de la Culture : « On n’a pas décidé, nous, de le mettre là. Le ministère a décidé que ce serait une bonne idée de profiter des 5 millions que le donateur ajoute pour faire enfin l’extension du Musée des beaux-arts ».
Alors que la grogne monte parmi les associations du patrimoine autour du projet, la ministre de la Culture doit maintenant rendre son avis.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°468 du 25 novembre 2016, avec le titre suivant : À Tours, une extension freinée

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque