Dimanche 20 septembre 2020

On a retrouvé la tombe de Soliman le Magnifique

Par Marie Zawisza · L'ŒIL

Le 23 septembre 2016 - 208 mots

ARCHÉOLOGIE - Rasée par les Habsbourg en 1692 pour effacer toute trace des victoires de l’ennemi ottoman, la tombe de Soliman le Magnifique a été retrouvée par une équipe de l’université de Pécs, à proximité du château de Szigetvár, dans le sud de la Hongrie.

C’est là en effet que mourut le sultan, à 72 ans, sous sa tente, peu avant la bataille historique du 7 septembre 1566, remportée par les Ottomans au prix de lourdes pertes. Pour ne pas démoraliser les troupes, la mort du conquérant avait été dissimulée et son corps rapatrié à Constantinople. Seuls furent enterrés sur place son cœur et ses entrailles. Un mausolée, puis une mosquée et un cloître derviche y furent ensuite érigés. Le lieu devint un complexe mémoriel, « symbolique de l’expansion de l’islam », commente Norbert Pap, directeur des recherches. Grâce à des drones et à des technologies lasers, ce site de 3 hectares a pu être identifié, et des vestiges des édifices – notamment des éléments décoratifs rappelant ceux de la tombe d’Istanbul – exhumés. Tandis que l’étude du site se poursuit, son ouverture future au public suscite déjà des inquiétudes : la contribution de Soliman à l’histoire hongroise est perçue comme très « négative », reconnaît Norbert Pap.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°694 du 1 octobre 2016, avec le titre suivant : On a retrouvé la tombe de Soliman le Magnifique

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque