Samedi 26 septembre 2020

Pierre Yovanovitch - Portrait

Par Anne-Cécile Sanchez · L'ŒIL

Le 23 juin 2016 - 308 mots

Var - Il est élégant, costume bleu et pull noir. Il déteste l’idée d’avoir l’air prétentieux – qualifiant de « maison » son château de Fabrègues.

On le découvre, aussi, très persévérant : trois ans se sont écoulés depuis le jour où l’architecte d’intérieur et collectionneur Pierre Yovanovitch a passé commande à Camille Henrot d’une production spécifique pour la chapelle attenant à sa propriété. Cet été, enfin, Camille Henrot viendra dans le Var concevoir une fresque in situ, la deuxième qu’elle réalisera, après celle qu’elle vient de signer à la Fondation Memmo à Rome. Cette intuition juste de l’artiste en correspondance avec un lieu, Pierre Yovanovitch la pratique pour les chantiers de maisons et d’appartements luxueux de clients, comme lui, passionnés d’art. Qu’il s’agisse d’un hôtel particulier parisien où il imagine des interventions de Daniel Buren et Tadashi Kawamata ou des bureaux de la présidence de la société Kering, son talent consiste à faire dialoguer art et architecture. Si on lui connaît une prédilection pour les designers américains et scandinaves des années 1945 et 1950 ainsi qu’un tropisme pour un art plutôt minimal, Pierre Yovanovitch n’impose pas son style. Jusqu’à être capable de se rendre quasi invisible, comme lorsqu’il conçoit le nouvel espace Kamel Mennour, avenue Matignon. Murs flottants à quelques centimètres d’un sol minéral bleu pâle, arches discrètes, escalier en guise de ponctuation – un élément de construction qu’il affectionne particulièrement ; la déco s’efface pour laisser parler les œuvres.

1965 Naissance à Nice
1990 Travaille chez Pierre Cardin
2001 Ouvre son agence Pierre Yovanovitch Architecture d’Intérieur à Paris
2012 Projet de l’hôtel Marignan à Paris
2015 Inauguration de la Patinoire royale, galerie d’art de Bruxelles
2016 Architecture d’intérieur de la nouvelle galerie de Kamel Mennour, 28, avenue Matignon et réalisation d’une fresque de Camille Henrot pour une chapelle du XVIIe siècle dans son château en Provence

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°692 du 1 juillet 2016, avec le titre suivant : Pierre Yovanovitch - Portrait

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque