Palais de Tokyo

Nouveaux espaces pour la scène française

Par Roxana Azimi · Le Journal des Arts

Le 27 juillet 2007

Le président Jacques Chirac a confirmé le 31 janvier que le Centre Pompidou sera un acteur essentiel dans le développement d’un projet pour la création française au Palais de Tokyo.

PARIS - Alors que les candidats à l’élection présidentielle jouent les abonnés absents sur la question culturelle, Jacques Chirac a battu la campagne sur ce thème dans un discours le 31 janvier à l’occasion du trentième anniversaire du Centre Pompidou. Après un satisfecit accordé à Beaubourg, dont, rappelons-le, il avait défendu l’existence alors qu’il était Premier ministre contre l’hostilité de Valéry Giscard d’Estaing, le président a insisté sur l’importance de la culture dans le rayonnement de la France à l’étranger. Au passage, il a précisé que le Centre Pompidou aurait un rôle essentiel dans le développement d’un lieu destiné à la création française dans les 12 000 m2 d’espaces en friches du Palais de Tokyo. La question d’un lieu pour dynamiser la scène nationale avait déjà été développée dans le rapport d’Alain Lombard livré en juillet 2006. Le manque de visibilité des artistes français dans l’Hexagone s’avère alarmant. Une étude de la programmation des grandes institutions, des structures plus modestes et des galeries révèle que les artistes français y sont minoritaires. De 2001 à 2005, 57 % des monographies contemporaines présentées au Centre Pompidou ont été consacrées à des artistes français. Dans le même temps, le Museo Nacional Reina Sofia à Madrid et la Tate à Londres dédiaient respectivement 61 et 64 % de leurs programmes aux artistes nationaux. Le SFMOMA de San Francisco détient la palme avec 78 % de monographies dédiées à des créateurs américains. Sur la période de 2002 à 2005, les créateurs vivant en France n’apparaissent enfin qu’à 47 % dans les expositions du Site de création contemporaine du Palais de Tokyo.

Dimension internationale
Si tout le monde s’accorde sur l’urgence, les avis divergent sur l’opérateur chargé de mener ce « Whitney à la française ». D’après nos informations, il y aurait de fortes chances que l’ensemble de l’aile Ouest du Palais de Tokyo, appartenant à l’État, soit attribuée au Centre Pompidou. Un périmètre qui inclut les 7 000 m2 du Site de création contemporaine. Si le bâtiment figure dans la dotation du Centre Pompidou, celui-ci devra en assurer la réhabilitation estimée par le rapport Lombard entre 10 et 35 millions d’euros pour une ouverture à l’horizon 2009. Le rapport, qui imaginait la mise en place d’un établissement public regroupant l’actuel Site de création contemporaine et les deux nouveaux pôles traitant de l’art français et du design, excluait toutefois une relation de dépendance entre le Palais de Tokyo nouvelle formule et le Centre Pompidou, évoquant plutôt la nécessité d’un partenariat. Rappelons, que lors du rapprochement entre le MOMA et PS1, le musée était devenu responsable du financement, des expositions et de la nomination des administrateurs du centre d’art pour finalement l’avaler en janvier dernier. Dans l’entretien qu’il nous avait accordé le même mois, le président du Centre Pompidou, Bruno Racine, avait assuré de l’autonomie juridique et programmatique du Site de création contemporaine. Il avait par ailleurs souligné la capacité de Beaubourg à apporter une dimension internationale à ce projet, via des échanges avec des structures étrangères. Le rapport Lombard proposait enfin un plan B, à savoir le maintien du régime associatif du Site de création contemporaine, lequel serait lié par convention avec le nouvel établissement. À l’heure actuelle, aucune option juridique n’est tranchée, même si l’évolution vers une formule associative de type Ircam n’est pas exclue pour le pôle relevant de la création contemporaine en France et du design. Reste à voir si la coexistence de deux personnes morales au sein d’un même bâtiment ne risque pas de générer des étincelles….

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°252 du 2 février 2007, avec le titre suivant : Nouveaux espaces pour la scène française

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque