Lundi 20 septembre 2021

Livre

L’instant « gramme », feuilles volantes et marges

Par Christophe Domino · Le Journal des Arts

Le 13 février 2020 - 127 mots

Arts graphiques. Conférant au crobar la qualité de « gramme » [du grec gramma, ligne, trait dessin…], comme dans « diagramme » mais en toute liberté d’écriture, cet essai sur « l’imagination graphique » réunit 32 figures qui convoquent« le tracé clarifiant du trait dans l’espace d’une page ».

Il associe 32 auteurs d’instants de pensée inscrits souvent sur un feuillet volant ou dans les marges d’un manuscrit. Arbre, planche, carte, esquisse, schéma, le gramme vient aux mathématiciens, aux artistes, aux médecins et aux musiciens, aux ingénieurs et aux poètes, aux philosophes. On croisera, entre XVe et XXIe siècle, Walter Benjamin, Paul Klee, les compositeurs György Ligeti, Arnold Schönberg, le mathématicien Benoît Mandelbrot ; des écrivains : Paul Valéry, Claude Simon ; des savants. Notices et postface éclairent la lecture d’autant de mondes d’idées instantanés.

32 grammes de pensée. Essai sur l’imagination graphique, Nicole Marchand-Zañartu et Jean Lauxerois,
Médiapop Éditions, 2020, 152 p., 25€.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°539 du 14 février 2020, avec le titre suivant : L’instant « gramme », feuilles volantes et marges

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque