Dimanche 23 février 2020

Les syndicats contre le projet de réforme du régime de retraite des artistes auteurs

PARIS - Une directive européenne impose aux retraites complémentaires d’adopter un taux unique et proportionnel.

L’Institution de retraite complémentaire de l’enseignement et de la création a donc fait voter à son conseil d’administration une réforme du régime de retraite des artistes auteurs (RAAP). Des cinq options de cotisations (entre 448 à 3 584 euros par an), le RAAP passerait à un taux unique de 8 %, avec un taux réduit optionnel à 4 % pour les faibles revenus. Dix syndicats appellent aujourd’hui les ministères de tutelle à ne pas entériner la réforme : outre une concertation jugée trop rapide, ils critiquent la courte période transitoire (quatre ans) et surtout un taux équivalant à près d’un mois de salaire par an qui « ignore le caractère irrégulier des revenus ».

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°443 du 16 octobre 2015, avec le titre suivant : Les syndicats contre le projet de réforme du régime de retraite des artistes auteurs

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque