Dimanche 15 décembre 2019

mécène

Les grands projets de Thierry Ehrmann

L'ŒIL

Le 1 juin 2001 - 181 mots

Baptisée « Connivence », la 6e Biennale de Lyon ouvre ses portes le 3 juin. Artprice, leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’art, en est le partenaire institutionnel et finance à cette occasion neuf œuvres.

Parallèlement, Thierry Ehrmann, Pdg du groupe Serveur, dont dépend Artprice, lance un révolutionnaire artistbiography.com. « L’apport de l’information rendra explosif le marché opaque de l’art », prédit ce Lyonnais de 39 ans. D’ailleurs, une action anti-trust est lancée contre son groupe à Bruxelles.

Franc-maçon (membre de la Grande Loge nationale française), passionné de théologie, il l’est aussi d’art contemporain. Et comme ce militant de l’Europe des régions aime les grands projets, il envisage, après des donations personnelles au Musée d’Art contemporain de Lyon, la création d’un centre d’art privé, L’Organe, voué aux champs de la création. Organe ressemblera « à une architecture néoclassique des années 30 », explique-t-il. Investissement prévu : 90 millions de francs dont 55 millions pour l’achat et la location d’œuvres et de collections. Un concours d’architecture est lancé ce mois-ci et l’ouverture annoncée pour 2003.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°527 du 1 juin 2001, avec le titre suivant : Les grands projets de Thierry Ehrmann

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque