Mercredi 27 octobre 2021

Les foires « off » reconfigurées

Par Jean-Christophe Castelain · Le Journal des Arts

Le 3 octobre 2012 - 744 mots

Disparitions, nouvelles foires, changement de lieu, le paysage des manifestations commerciales périphériques à la Fiac ne cesse de se transformer.

Alors que la configuration des foires qui gravitent autour de la Fiac commençait à se stabiliser, la saison 2012 redistribue les cartes. Show Off qui n’en finissait plus de se déliter a jeté l’éponge au cours de l’été. avant d’annoncer il y a quelques jours une rémission quelque peu confuse. Exit également Chic Art Fair. Les deux associées Sandrine Bisognin et Cécile Griesmar se sont séparées en avril dernier. La première a repris le fonds de commerce et la localisation à la Cité de la mode et du design et va changer tout le reste, mais ce sera pour 2013. Exit Chic donc, et vive D : Fair (13), D pour Design. La manifestation se repositionnera sur l’art contemporain et le design avec des expositions non commerciales confiées à de jeunes commissaires, le tout dans une scénographie signée Toni Grilo.

Après avoir installé deux ans de suite sa tente sur le parvis du Palais de Tokyo, Slick reprend son nomadisme et a trouvé refuge dans un « lieu en dur », dans le Marais, le Garage, habituellement loué pour des défilés de mode. Mais si la foire a dû diminuer son nombre d’exposants de 43 à 39 pour s’adapter à une surface plus réduite, elle va sans doute gagner en audience grâce à son immersion dans le quartier des galeries. Elle joue la carte des jeunes galeries, 70 % des exposants ont moins de 10 ans d’âge (Backslash Gallery, Paris-Beijing, Torri présent à la Fiac l’an dernier, Christian Berst), tout en continuant à accueillir des galeries établies à l’instar de la Lyonnaise Houg ou des parisiens Jean Fournier et Vidal Saint-Phalle. Slick devra cependant compter avec un nouveau concurrent d’autant plus redoutable qu’il s’installe lui aussi non loin du Marais et qu’il affiche une solide sélection de galeries : YIA artfair. Après une première bouture plantée en 2010, son directeur Romain Tichit s’est investi totalement dans cette aventure capitalisant sur son expérience passée de communicant. Contraint par la superficie réduite des lieux, et une jauge limitée, il a supprimé les cloisons des exposants et misé sur la convivialité. Vingt-cinq galeries (dont certaines sont également à la Fiac, Anne de Villepoix, Sémiose, Laurent Godin) et autant de « Solo shows » d’artistes déjà lancés.

Cependant, dans ce paysage en pleine reconfiguration, deux foires très différentes commencent à prendre racines. La première, Cutlog à la programmation toujours inattendue et résolument internationale (80 % de galeries étrangères dont un fort contingent italien) mise sur ses projets à l’extérieur de la Bourse du commerce pour accroître son rayonnement. Art Élysées, la seconde, qui, année après année, creuse le sillon d’un art contemporain plus classique, fait la part belle à la peinture des années 1980. Cette année de nouvelles tentes accueilleront soixante-six galeries (25 % ont été renouvelées), en très grande majorité françaises. Comme l’an dernier une tente à part abritera une dizaine de galeries spécialisées dans le design vintage. Enfin, la galerie Zürcher reconduit son « salon » et a invité dans ses espaces six jeunes galeries new-yorkaises.

Cette effervescence continuelle autour de la Fiac qui témoigne du rayonnement de la foire parisienne, révèle aussi l’économie fragile de toutes ces manifestations qui reposent le plus souvent sur des entrepreneurs individuels hésitant encore à combiner leur communication et faire ainsi masse. Le public et les collectionneurs vont encore une fois avoir du mal à se repérer.

Les foires « off »

- Art Elysées, du 18 au 22 octobre, avenue des Champs-Élysées, 75008 Paris, www.artelysees.fr, tlj 11h30-19h30, le 22 octobre jusqu’à 18h, direction : Isabelle Keit, 66 galeries

- Cutlog, du 18 au 21 octobre, Bourse du commerce, 2 rue de Viarmes, 75001 Paris, www.cutlog.org, tlj 11h-20h, le 18 octobre jusqu’à 19h, direction : Bruno Hadjadj, 39 exposants, superficie 1 000 m²

- Slick, du 17 au 21 octobre, Le Garage, 66 rue de Turenne, 75003 Paris, www.slickartfair.com, tlj 12h-22h, le 18 octobre jusqu’à 22h, direction Johan Tamer-Morael et Laurent Boudier, 39 exposants, superficie : 1 500 m²

- YIA, du 18 au 21 octobre, Bastille Design Center, 74, boulevard Richard Lenoir, 75011 Paris, www.yia-artfair.com, tlj de 10h30-19h30, direction : Romain Tichit, 25 exposants, superficie : 800 m²

- Salon Zürcher, du 15 au 21 octobre, 56 rue Chapon, 75003 Paris, www.galeriezurcher.com, tlj 12h-20h, le 18 octobre jusqu’à 22h, le 21 octobre jusqu’à 18h, direction : Gwenolee Zürcher, 7 galeries

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°376 du 5 octobre 2012, avec le titre suivant : Les foires « off » reconfigurées

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque