Dimanche 18 novembre 2018

Statistiques

Les Européens et la culture

Par Sophie Flouquet · Le Journal des Arts

Le 30 novembre 2007 - 591 mots

Malgré le dynamisme des exportations du secteur, l’emploi culturel dans l’Union européenne reste précaire.

Fin octobre, l’institut Eurostat a rendu publiques les premières statistiques culturelles de l’Union européenne à 27 (UE-27), collectées et synthétisées par le département des études, de la prospective et des statistiques (DEPS) du ministère de la Culture français (1). Si cet important travail devra être encore affiné dans les années à venir, ces données permettent de prendre le pouls du secteur culturel, en termes d’emploi, d’échanges et de pratiques. L’UE-27 compte ainsi 4,9 millions de professionnels employés dans la culture (y compris les médias), soit 2,4 % de la population active globale. 487 900 actifs sont recensés en France, soit 2 % des travailleurs, ce taux atteignant 3,8 % aux Pays-Bas.

Peu nombreux, les emplois du secteur culturel sont aussi plus fragiles. 16 % d’entre eux sont temporaires – 24,9 % en France du fait de la spécificité du statut d’intermittent du spectacle – contre 13 % en moyenne dans le reste de la population active. 25 % sont des emplois à temps partiel. Enfin, le taux de chômage y est beaucoup plus fort que dans les autres secteurs, pour un niveau de diplômes en général plus élevé. Il atteint 29 % alors que sa moyenne est de 14 % dans l’UE, le champion étant l’Italie avec un taux de 53 %. Les modes de travail sont également différents, le travail à domicile y étant plus répandu (29 %), tout comme le cumul avec un second emploi (6,7 %). Cette précarité explique probablement la faiblesse du nombre d’étudiants. L’UE ne compte ainsi que 3,9 % de sa population estudiantine inscrite dans les filières artistiques et 3,8 % en architecture. On notera toutefois que la France ne dispose d’aucune statistique en la matière.

Exportation culturelle
Si elle est peu pourvoyeuse d’emploi, la culture européenne se vend pourtant très bien à l’étranger. Pour l’année 2006, la balance commerciale des exportations de biens culturels (livres, journaux, disques, DVD, œuvres d’art, antiquités et instruments de musique) était excédentaire de 3 milliards d’euros. Les seules exportations d’œuvres d’art et d’antiques se chiffrent à 4,72 milliards d’euros (dont 2,628 milliards pour les seules peintures), et devancent ainsi la vente de livres. Les principaux partenaires du marché de l’art européen sont les États-Unis, qui absorbent 66 % des exportations et fournissent 61 % des importations. Seul 1 % des œuvres d’art et antiquités ont été écoulés en Chine et 2 % en Russie, considérés pourtant comme des marchés émergents. Le Royaume Uni reste le plus gros exportateur (3,2 milliards d’euros), devant la France (0,9 milliard). À titre de comparaison, les exportations françaises dans le secteur de l’automobile se chiffraient à 51,3 milliards d’euros. Une autre étude du ministère de la Culture (2) souligne, par ailleurs, l’importance du solde excédentaire des échanges de biens culturels, au sens large, pour la France. Ils ont, en effet, progressé entre 1995 et 2006 de 63 % pour les exportations et de 43 % pour les importations.

L’étude s’intéresse également aux pratiques des Européens, qui consacrent 4,5 % de leur budget à la culture. Avec 4,2 %, la France arrive en 9e position, loin derrière le champion danois (5,8 %). Les loisirs culturels préférés des Européens sont la visite de monuments historiques (54 %), le cinéma (51 %), la visite des musées et galeries (41 %), devant les concerts (37 %), le théâtre (32 %) et autres spectacles vivants. Toutefois, le temps libre est aussi largement consacré à la télévision. Les Français passeraient ainsi 8,4 % de leur journée devant le petit écran.

(1) Cultural statistics, « Pocketbook », 2007 (uniquement en anglais), téléchargeable sur le site d’Eurostat, http://epp.eurostat.ec.
(2) François Rouet, Les Échanges culturels de la France, septembre 2007, éd. DEPS/ministère de la Culture et de la Communication.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°270 du 30 novembre 2007, avec le titre suivant : Les Européens et la culture

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque