Mardi 18 décembre 2018

Déménagement

Les Archives ouvrent

Les Archives nationales ont ouvert leurs portes au public avant l’inauguration officielle

Par Daphné Bétard · Le Journal des Arts

Le 29 janvier 2013 - 444 mots

PIERREFITTE-SUR-SEINE - Attendu par la communauté scientifique depuis une vingtaine d’années, annoncé en 2004 et construit à partir de 2009, le nouveau bâtiment des Archives nationales, élégant bloc massif conçu par l’architecte Massimiliano Fuksas, a ouvert au public le 21 janvier dernier.

Deux semaines de portes ouvertes pour découvrir ce nouveau site dédié à la conservation des documents d’État pour la période contemporaine – soit les archives postérieures à 1790 –, des magasins aux ateliers de restaurations, en passant par la grande et lumineuse salle de lecture. La première semaine s’est achevée avec un week-end de concerts, projections de films et démonstrations de travaux des ateliers. Des festivités quelque peu ternies par les tensions entre la direction et les organisations syndicales qui déplorent « le sous-effectif chronique » dont souffre l’institution. Sur les trois cents agents indispensables au bon fonctionnement de Pierrefitte, une trentaine de postes – quarante-cinq équivalents plein-temps selon les syndicats – n’ont en effet toujours pas été pourvus. « Parmi les postes à pourvoir, il y a ceux de la filière des métiers d’art – un monteur d’exposition, un doreur, un photographe, un restaurateur d’estampes – pour lesquels nous espérons que le ministère fasse vite. Pour les autres, il s’agit plus d’un problème de mobilité qui devrait être résolu courant 2013 », nous a précisé la directrice, Agnès Magnin. Le site de Pierrefitte attend encore la livraison du mobilier de la salle de lecture promis par Doriana Fuksas, tandis que des ajustements sont à prévoir pour les dispositifs informatiques. Malgré ce contretemps, c’est une indéniable réussite qui devrait permettre d’ouvrir de nouveaux horizons à la recherche dans le domaine de l’histoire contemporaine. Annoncée à l’automne puis début janvier, l’inauguration officielle par le président de la République pourrait avoir lieu début février.

Place à d’autres problématiques
Il faudra ensuite régler l’épineuse et essentielle question de l’avenir du site parisien situé au cœur du Marais (lire le JdA n° 376, 5 octobre 2012). Le ministère de la Culture doit statuer dans les prochains mois sur la restitution aux Archives de l’intégralité du quadrilatère des hôtels de Rohan-Soubise, comme le réclament ses personnels, ou sur leur affectation partielle à d’autres institutions comme l’école des Chartes. Quel que soit son choix, il faudra rénover des locaux pour le moins vétustes ; travaux qui n’ont, pour l’heure, pas été budgétés. L’autre grand chantier en cours concernant les Archives, annoncé par La Rue de Valois en juillet dernier, est la révision de certaines dispositions de la loi du 15 juillet 2008 dont des historiens et archivistes avaient dénoncé le caractère abusif. Une réflexion globale s’impose désormais sur les enjeux et moyens de la conservation de la mémoire collective.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°384 du 1 février 2013, avec le titre suivant : Les Archives ouvrent

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque