Mercredi 13 novembre 2019

Les ABF de nouveau dans la ligne de mire

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 21 juin 2011 - 234 mots

PARIS - Rédigé par le sénateur Éric Doligé, le rapport sur « La simplification des normes applicables aux collectivités locales » comprend une nouvelle charge contre les architectes des Bâtiments de France (ABF).

En recommandant la suppression de l’avis simple et la délégation des avis conformes aux collectivités qui disposent d’un service compétent, le rapport préconise tout simplement de réduire à néant le rôle de ces professionnels de la préservation du cadre bâti et des paysages.   Un Haut Conseil du patrimoine en souffrance PARIS n Dans l’attente du vote par l’Assemblée nationale de la proposition de loi Françoise Férat et Jacques Legendre relative au patrimoine monumental, adoptée par le Sénat en janvier, et donc de la création du Haut Conseil du patrimoine, l’association VMF (Vieilles maisons françaises) relance le débat appelant à une politique plus ambitieuse. L’association milite notamment pour que le Haut Conseil soit chargé de dresser un inventaire exhaustif du patrimoine français, y compris à l’étranger, et en tire une liste de monuments non transférables.   Rectificatifs C’est bien Christine Poullain et non Martine Poullain (comme nous l’avions écrit par erreur dans le JdA no 349, 10 juin 2011), directrice du Musée Cantini, qui succède à Marie-Paule Vial à la direction des Musées de Marseille. Contrairement à ce que nous avons indiqué dans le JdA n° 348, 27 mai 2011), le galeriste Laurent Dodier a bien participé à la dernière édition de Bruneaf. 

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°350 du 24 juin 2011, avec le titre suivant : Les ABF de nouveau dans la ligne de mire

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque