Le temps de Byzance

Le Journal des Arts

Le 3 décembre 1999

Second volume de la collection “Les grandes saisons de l’art chrétien” coéditée par Zodiaque et Desclée de Brouwer, Rayonnement de Byzance n’est pas moins ambitieux que L’art paléochrétien. Embrassant une longue période, du VIe siècle à la prise de Constantinople en 1453, et un territoire immense et mouvant, de la Turquie à l’Italie, de la Russie aux Balkans, l’ouvrage a été divisé en deux grandes parties : la première, consacrée aux peintures murales et aux mosaïques, accorde une large place aux questions liturgiques et iconographiques, détaillant des programmes souvent complexes, et s’efforce de distinguer les différents foyers. La seconde partie préfère s’attarder sur les époques les plus significatives, les VIe et IXe siècles, et la dernière renaissance dans la seconde moitié du XIIIe, et met en valeur le rôle des pays slaves dans la création byzantine.

L’architecture occupe une place prépondérante dans L’Égypte copte, qui recense toutes les constructions chrétiennes, et notamment monastiques, dans l’ancien royaume des Pharaons, soumis à l’Empire byzantin de 330 à 619. Cette domination ne fut qu’un épisode de l’histoire millénaire, dont les vestiges superbement photographiés demeurent méconnus.

- Tania Velmans, Vojislav Korac et Marica Suput, Rayonnement de Byzance, Zodiaque/Desclée de Brouwer, 536 p., 516 ill. n&b, 191 coul., 650 F. ISBN 2-7369-0257-2 et 2-220-04628-1. - Massimo Capuani, avec Otto Meinardus et Marie-Hélène Rutschkowscaya, L’Égypte copte, Citadelles & Mazenod, 256 p., 278 ill. dont 107 coul., 450 F. ISBN 2-85088-143-0.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°94 du 3 décembre 1999, avec le titre suivant : Le temps de Byzance

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque