Nomination

Le sacre de William Bouguereau

Par Jean-Christophe Castelain · Le Journal des Arts

Le 13 mars 2019 - 112 mots

NEW YORK / ETATS-UNIS

New York. Qui l’eût cru ? Un tableau de Bouguereau, La Jeunesse de Bacchus (1884), qui sera bientôt mis aux enchères aux États-Unis, est estimé entre 25 et 30 millions de dollars, soit (presque) autant que Monet.

Dans un goût très pompier, le maître de la peinture académique incarnait au XIXe siècle l’excellence face à l’impressionnisme, peu considéré. Puis il tomba dans les oubliettes de l’histoire de l’art qui lui préféra la peinture de plein air avant qu’il ne sorte progressivement du purgatoire, réhabilité par le marché. Il est vrai que les collectionneurs américains ont acheté très tôt nombre de ses toiles, dont les avatars d’aujourd’hui s’appellent Jeff Koons et Takashi Murakami.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°519 du 15 mars 2019, avec le titre suivant : Le sacre de William Bouguereau

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque