Lundi 10 décembre 2018

Le Frac Alsace s’offre un écrin

Une installation pionnière à Sélestat, au bord de l’Ill

Par Philippe Régnier · Le Journal des Arts

Le 1 décembre 1995 - 555 mots

Au moment où nombre de fonds régionaux d’art contemporain réfléchissent à leur évolution future, le Frac Alsace s’installe à Sélestat dans un bâtiment neuf disposant d’infrastructures appropriées pour la conservation de sa collection. Le nouvel espace d’exposition, bien moins adapté, accueille pour son inauguration les acquisitions récentes du Frac.

SÉLESTAT - Après les vives tensions qui ont opposé au printemps dernier son directeur à celui de l’Agence culturelle d’Alsace, son administration de tutelle, et qui ont bien failli lui être fatales, le Frac Alsace s’installe finalement dans ses murs, une aile d’un nouveau bâtiment situé au bord de l’Ill, à la sortie de Sélestat.

Cette construction de six mille mètres carrés accueille également l’Agence culturelle d’Alsace (ACA) et le Centre audiovisuel régional, qui dispose de plusieurs studios de télévision de pointe, ce qui peut paraître incongru dans cette ville de 16 000 habitants. L’équipement, évalué à près de 70 millions de francs, est financé principalement par la région (80 %), avec une participation de l’État.

Une salle d’exposition d’environ cinq cents mètres carrés
L’espace dédié au Frac proprement dit (1500 m2) intègre une salle d’exposition d’environ cinq cents mètres carrés, dont les "qualités muséales" n’ont rien à envier à celles de la Fondation Cartier du boulevard Raspail à Paris. Sur trois des côtés de l’espace conçu par l’équipe d’architectes von Kostelac-Kieffer-Kimmenauer, s’élèvent en effet des baies vitrées qui, si elles apportent de la lumière naturelle, compliquent singulièrement la conception des expositions.
Dimitri Konstantinidis, le directeur du Frac Alsace, quelque peu perplexe devant ce lieu, a pris le parti d’inciter les artistes à concevoir leurs œuvres in situ. De plus, les bords de l’Ill mais également un jardin intérieur pourront se métamorphoser à terme en parc de sculpture. Le Frac semble ainsi s’orienter vers une politique d’expositions préalables aux achats, à l’inverse de sa démarche actuelle.

L’exposition inaugurale présente ainsi des acquisitions récentes, rassemblées sous le titre emprunté à Ernst Cassirer "Individu et cosmos". Ces œuvres de quatorze artistes témoignent des nouvelles orientations de la collection, davantage tournées vers les installations, les réflexions sur l’objet, et éloignées, selon le directeur du Frac, de l’image commune de ce fonds.

Des réserves sur mesure
Les formes artistiques traditionnelles, la peinture et la sculpture, étaient privilégiées jusqu’en 1990, et elles constituent aujourd’hui encore le noyau dur des huit cents pièces de la collection. Celles-ci prendront d’ailleurs place prochainement dans des réserves sur mesure, adjacentes à l’espace d’exposition. Plus loin, une salle réservée pourra également, avec le soutien de la Délégation aux arts plastiques, accueillir plus tard un atelier de restauration pour les œuvres appartenant aux différents Frac. Disposant de cet outil pilote, le Frac Alsace a l’ambition, aujourd’hui, d’élargir son comité technique.

Celui-ci est en effet l’un des plus "régionaux", tous ses membres occupant actuellement des fonctions en Alsace. Mais face à sa volonté d’intégrer des spécialistes voisins, allemands ou suisses, la Délégation aux arts plastiques a semblé bien réticente, ces derniers temps. Un paradoxe au moment où l’on proclame la liberté artistique des Frac et leur affranchissement des tutelles parisiennes.

AUTOUR DES ACQUISITIONS RÉCENTES, INDIVIDU ET COSMOS, jusqu’au 18 fé­vrier 1996 ; Frac Alsace, Nouvel espace d’exposition, 1 route de Marckolsheim, 67600 Sélestat. Tél. : 88 92 22 52. Ouvert les mercredi et jeudi de 14h à 18h et le dimanche de 10h à 17h. Fermé du 21 décembre au 2 janvier.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°20 du 1 décembre 1995, avec le titre suivant : Le Frac Alsace s’offre un écrin

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque