Design

La naissance d’une scène française

Par Christian Simenc · Le Journal des Arts

Le 31 mars 2009

1994-2009 : quinze ans, exactement le temps qu’il aura fallu à la scène française actuelle pour arriver à maturité sur le plan international.

Deux exemples. En 1994, une toute jeune designeuse – elle n’a alors que 29 ans – issue de l’École nationale supérieure de création industrielle (ENSCI), à Paris, Nathalie Crasset, prends les rênes du Tim Thom (1994-1997), le centre de design intégré de Thomson Multimédia alors sous la houlette d’un directeur artistique déjà haut en couleurs… : Philippe Starck. Entre les pattes de l’industrie et celles de son gourou de l’époque, elle façonne sa propre image, physique d’abord – une coupe au bol –, patronymique ensuite, Nathalie sera désormais « Matali ». Dès l’année suivante, Matali Crasset se fait remarquer avec un projet emblématique : une « colonne d’hospitalité » – en français : un lit d’appoint –, munie d’une lampe et d’un réveil et baptisée Quand Jim monte à Paris. Le spoutnik est en orbite.
En 1997, c’est un autre « jeunot » qui pointe le bout de son nez : Ronan Bouroullec, 26 ans. Celui-ci expose, au Salon du meuble de Paris, un projet assurément singulier : une Cuisine désintégrée dans laquelle, comme son nom l’indique, il met littéralement en pièces le principe traditionnel de cuisine intégrée et propose une cuisine-ovni, d’une simplicité abyssale. Il est aussitôt repéré par l’une des têtes chercheuses du mobilier transalpin, Giulio Cappellini, lequel affichera le projet sous sa propre marque au Salon du meuble de Milan millésime 1998. Un deuxième satellite est placé sur orbite.
Ces deux lancements réussis de la seconde moitié des années 1990 ne sont que les prémices de l’émergence d’une scène française qui s’épanouira dès l’orée du siècle nouveau. Enfants de Starck ou non, les Pierre Charpin, Radi Designers, Patrick Jouin, François Azambourg, Jean-Marie Massaud, Delo Lindo, Frédéric Ruyant, Jean-François Dingjian, Arik Levy, Éric Jourdan et Christophe Pillet constituent aujourd’hui un vivier fort et reconnu par la planète design. À preuve : Ronan et Erwan Bouroullec ont décroché, l’an passé, une prestigieuse récompense danoise : le Finn-Juhl Prize.

Réflexion
1994|Paris
L’Anglais Ron Arad inaugure le programme d’expositions de la toute neuve Fondation Cartier, à Paris, en installant 40 Tables, en acier inoxydable poli miroir, qui perturbent à l’envi la distinction que l’on opère habituellement entre sol et plafond.

High-tech
1995|Delft
(Pays-Bas) Avec l’aide du laboratoire d’aéronautique de l’Institut polytechnique de Delft, le Néerlandais Marcel Wanders met au point la Chaise nouée, mélange de fibres de carbone et de fibre aramide plongées dans la résine époxy.

Transport
1996|Paris
Une rame du nouveau Météor est testée sur la ligne no 1 du métro parisien. Ce train sans séparations entre les wagons et sans conducteur a été dessiné par le père du Corail et du TGV Atlantique, Roger Tallon, pour la ligne no 14, mise en service en 1998.

Grande diffusion
1997|Londres
Pour redonner du tonus à une marque qui somnolait, l’Anglais Tom Dixon est nommé directeur artistique d’Habitat.

Expérience
1998|Vallauris
Le ministère de la Culture et la Ville de Vallauris (Alpes-Maritimes) lancent l’opération « Des designers à Vallauris » (1998-2002). Objectif : susciter une collaboration entre des potiers dotés d’un savoir-faire artisanal et des designers habituellement confrontés à la production industrielle.

Édition
1999|Londres
L’Anglais Jasper Morrison est invité à diriger la publication de l’International Design Yearbook et à choisir les produits qui lui paraissent les plus significatifs de cette année-là. D’après Morrison, « le modernisme manque d’humour ».

Honneurs
2000|Paris
Les Radi Designers (Florence Doléac, Laurent Massaloux, Olivier Sidet, Robert Stadler) sont décorés « Créateurs de l’année » au Salon du meuble de Paris.

Lumière
2001|Milan
L’Allemand Konstantin Grcic décroche un « Compasso d’oro », plus haute distinction du design transalpin, pour sa lampe en polypropylène May Day (Flos), inspirée de la traditionnelle lampe torche.

Réédition
2002|Paris
La firme suisse Vitra lance, avec l’assentiment de la famille, des rééditions de meubles dessinés par Jean Prouvé, tels la lampe Potence, la chaise Standard et la table Trapèze.

Exhibition
2003|Paris
Première rétrospective de Philippe Starck, au Centre Pompidou : une mise en scène « aussi remplie qu’une piscine vide » (Ph. S.) et une démonstration narcissique et mégalomane.

Foire
2004|Paris
La FIAC est la première foire d’art contemporain au monde à ouvrir en son sein un secteur dédié au design. Une dizaine de galeries essuient les plâtres.

Espace
2005|Londres
Nommé directeur artistique de Virgin Galactic, première compagnie aérospatiale privée à proposer des vols intergalactiques, Philippe Starck imagine l’intérieur d’un vaisseau spatial.

Humanitaire
2006|San Francisco
Pour l’association One Laptop per Child, l’Helvète Yves Béhar dessine le XO, ordinateur portable en ABS et élastomère, destiné aux pays en voie de développement et fabriqué par Quanta (Taïwan).

Encan
2007|Londres
Dimanche 14 octobre, chez Christie’s, un exemplaire datant de 1986 de la chaise longue Lockheed Lounge de l’Australien Marc Newson est adjugé 748 500 livres sterling (1 067 361 euros), record mondial pour une pièce d’un designer vivant.

Enseignement
2008|Providence
(Rhode Island, États-Unis) Désigné par le magazine américain Esquire comme l’une des 75 personnalités les plus influentes du XXIe siècle, John Maeda, créateur-chercheur en informatique et ex-professeur au MIT de Cambridge (États-Unis), est nommé, à 42 ans, président de la Rhode Island School of Design.

Et aussi…

1998|La firme Apple lance le iMac, dessiné par l’Anglais Jonathan Ive, et bouleverse le monde de l’informatique. |Première Biennale internationale du design de Saint-Étienne (Loire).

1999|Au Japon, Sony présente le premier robot-chien Aïbo.
|Ouverture, à Paris, de la galerie Kreo et de la galerie Peyroulet-design.

2002|Ouverture de la galerie Mouvements modernes, à Paris, par feu Pierre Staudenmeyer (1952-2007).

2003|Le décapant collectif batave Droog Design fête ses dix ans d’activités. |Ouverture de la Tools Galerie, à Paris.

2004|Le Fonds national d’art contemporain (FNAC) exhibe sa collection design au Palais de la porte Dorée, dans une présentation clinique baptisée « Design en stock ».

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°300 du 3 avril 2009, avec le titre suivant : La naissance d’une scène française

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque