Impériale Saint-Pétersbourg

Le Journal des Arts

Le 9 novembre 2007

Édifiée ex nihilo sur le delta de la Neva par Pierre le Grand en 1703, Saint-Pétersbourg allie le charme des villes « amphibies », rythmées par des ponts et des canaux, à la majesté d’une grande cité impériale ponctuée de fortifications et de palais. Les fleurons de son architecture sont mis en lumière dans un ouvrage abondamment illustré paru aux éditions Flammarion. Mêlant des approches croisées – l’histoire, l’architecture, l’urbanisme, les beaux-arts et la littérature –, les auteurs entraînent le lecteur sur les bords de la Neva, l’invitent à parcourir ses innombrables quais et ses quelque 300 ponts, à observer les exubérantes façades hérissées d’urnes et de statues du Palais d’Hiver, à longer la célèbre perspective Nevski ou pénétrer au cœur des palais impériaux de Peterhof, de Catherine II, d’Orianenbaum ou de Gatchina.

Yves Gauthier, Wojtek Buss, Saint-Pétersbourg, éd. Flammarion, Paris, 2003, collection « Patrimoine et civilisation », 248 p., 300 ill., 60 euros. ISBN 2-0801-11663.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°182 du 5 décembre 2003, avec le titre suivant : Impériale Saint-Pétersbourg

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque