Gens et paysages de Louisiane

Par Laure Meyer · L'ŒIL

Le 5 novembre 2007

Pour son exposition sur la Louisiane, la fondation Mona Bismarck s’efforce de faire vivre visuellement le pays bien plus que de chercher à démêler toutes les péripéties d’une histoire compliquée. Tous les documents ont été prêtés par « The Collection » agissant en qualité de musée et centre de recherche pour l’histoire de la Louisiane. De beaux portraits évoquent une série de personnages hauts en couleur, et tout d’abord Andrew Jackson qui n’était pas encore président quand il gagna la bataille de La Nouvelle-Orléans en 1815. Une autre toile très célèbre le représente triomphant au cœur de cette bataille. Le portrait de Clara de la Motte rappelle le prestige de la civilisation française. Plus tard
le Portrait d’une Femme de couleur libre (reconnaissable à sa coiffure) révèle l’évolution sociale de classes moins favorisées enrichies grâce à un commerce florissant fondé sur le travail des esclaves dont une belle aquarelle Esclaves vendus aux enchères rappelle le souvenir.
Les quais le long de l’estuaire du Mississipi, les alignements de navires de toutes sortes, voiliers, vapeurs ou barges, les amas de marchandises, ballots de coton et barils de sucre, ont tenté de nombreux paysagistes par leur activité grouillante et colorée. Au cœur de la ville, le Vieux Carré est un quartier strictement protégé qui perpétue le souvenir d’une architecture française et de demeures gentiment désuètes. Les villas des plantations abritent leur luxe derrière des alignements de colonnes tandis que les Indiens devenus libres sont rejetés loin des villes. La dernière partie de l’exposition raconte la naissance et le développement du jazz. Fruit d’une longue évolution, la Louisiane de nos jours c’est surtout la Nouvelle-Orléans, ville unique et inoubliable, riche de son passé français.

« La Louisiane, de la colonie française à l’état américain », PARIS, fondation Mona Bismarck, 34 av. de New York, XVIe, tél. 01 47 23 38 88, 17 décembre-26 février.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°555 du 1 février 2004, avec le titre suivant : Gens et paysages de Louisiane

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque